POTEZ 662

 


Technique
Type
Quadriimoteur de Transport à aile basse et train rentrant
Date 1er Vol
27 Juillet 1938
Envergure
22,45
Longueur
16,85
Hauteur
4,40
Surface Alaire
57,15 m2 
Poids à Vide
5500 Kg 
Poids Total
8380 Kg 
Vitesse de Croisière
400 km/h. 
Vitesse Maximale
465 km/h
Vitesse Montée
plafond
6000 m 
Autonomie
1000 kms
Equipage
2 Personnes
Motorisation
4 Moteurs Gnôme Rhône 14M-5 de 660ch chacun
Armement
12 Passagers

 


Production

1 seul POTEZ 662 a été construit depuis la date du premier vol le 27 Juillet 1938. Il sera immatriculé "F-ARAY"

 


Histoire

En 1937, la Société Potez, intégrée à la SNCAN (Société Nationale de Constructions Aéronautique du Nord) depuis la nationalisation, présente un quadrimoteur commercial : Le Potez 661. De construction entièrement métallique, c'est un monoplan à aile basse cantilever capable d'emporter 12 passagers. Il possède 6 hublots par côté, un par siège et deux portes d'accès côté gauche. Deux des sièges peuvent être démontés et remplacés par des chaises longues pour les longs vols. Il possède par ailleurs une cabine de pilotage fermée avec le pilote et le co-pilote installés côte à côte. L'aile est conique avec un bord d'attaque incliné et le train d'atterrissage s'escamote dans les nacelles moteurs. Le stabilisateur présente un fort dièdre et reçoit deux dérives verticales. Il fit son vol premier vol le 18 Juillet 1937. Un seul exemplaire sera construit. Surnommé "Ville de Bamako", il sera utilisé par la compagnie "Air Afrique" sur la ligne Dakar / Pointe Noire.

Le potez 662 est un dérivé du Potez 661. Il est motorisé par 4 Gnôme et Rhône 14Mars de 680cv à 4000m équipés d'hélices tripales à pas variables. Les performances en sont grandement améliorées. De conception identique, la structure est cependant renforcée pour s'adapter aux contraintes liées aux moteurs plus puissant et à la masse de l'appareil qui passe de 6326kg à 8380kg. La chage alaire est logiquement plus élevée : elle passe en effet de 100kg / m² à 130kg / m². L'aile est modifiée avec un bord d'attaque rectiligne et un bord de fuite incliné sur les parties externes de la voilure. L'autonomie est améliorée par l'adoption de réservoirs supplémentaires avec une capacité d'emport de 6870 litres de carburant.

Construit pour Air France, il fait son premier vol le 27 Juillet 1938 à Meaulte, piloté par le chef pilote de la Sté SNCAN : Mr Labouchère. Après le déclenchement des hostilités, l'appareil est mis à disposition du Ministre secrétaire d'Etat à la Guerre en 1939. A l'Armistice, il se trouve en Zone Libre, et est réquisitionné par le Gouvernement de Vichy en juillet 1940. Il quitte sa peinture de camouflage et immatriculé F-ARAY, il est utilisé par le maréchal Pétain comme appareil de liaison jusqu'au 25 Juillet 1941. Il est ensuite affecté au nouveau ministre de la Guerre, le Général Hutzinger. Celui fait peindre sur l'appareil, la devise de la IIeme Armée qu'il commandait en 1940 : "Le plus est en nous"

C'est au retour d'une tournée d'inspection en AFN, que l'avion, en provenance d'Alger et à destination de Vichy, s'écrasa le 12 novembre 1941 sur la commune de Bréau-et-Salagosse dans le Gard. Le Général Huntziger et les six autres passagers et hommes d'équipages périrent dans l'accident. Il semble que ce soit le givre qui alourdit l'appareil et entraina sa chute. Une stèle commérative immortalise l'accident à proximité du point de chute et une autre a été érigée à un kilomètre du col du Minier.


Versions

Potez 661
Premier quadrimoteur de la marque Potez. Monoplan à aile basse cantilever de construction métallique. Il est motorisé par quatre Renault 6Q en ligne inversé de 220 ch. Il peut emporter 12 passagers. Un seul exemplaire fabriqué.
Potez 662
Version motorisée par 4 Gnôme et Rhône 14Mars de 680cv. Autonomie accrue avec réservoir supplémentaire. Un seul exemplaire fabriqué.

 


Bibliographie

Revue "AFM" n°10 :
Aviation Française Magazine Juin / Juillet 2006

 


Album Photos

 


Plan 3 vues

Site en Français
 
Site in English