MORANE-SAULNIER MS315

 


Technique
Type
Biplace d'entrainement Parasol
Date 1er Vol
Avril 1932
Envergure
12.00 m
Longueur
7.58 m
Hauteur
2.68 m
Surface Alaire
21.60 m²
Poids à Vide
697 kg
Poids Total
981 kg
Vitesse de Croisière
Vitesse Maximale
170 km/h
Vitesse Montée
plafond
5500 m
Autonomie
350 kms
Equipage
2 personnes
Motorisation
1 Moteur Salmson 9Nc en étoile de 135 ch
Armement
Pas d'armement

 


Production

350 MS 315 ont été construits depuis la date du premier vol, en Avril 1932.

A ce jour , sur les 355 appareils fabriqués, 14 sont recensés dans la liste ci-dessous :


Histoire

En 1929, la Société Morane répond au programme Ed2 (Ecole de début Biplace) par les Morane MS300 et MS301, ces deux versions ne diffèrant que par leur motorisation. Ils sont de construction traditionnelle : monoplan à aile "parasol" renforcée par deux mats et présentant une forte flèche. Le train est fixe à roues indépendantes dépourvues de carènage. La structure avant du fuselage est en Aluminium, lisses, couples et revêtement, alors que la partie arrière, en bois, est entoilée. Le moniteur et l'élève prennent place dans deux cockpits séparés en tandem. Le MS300 est motorisé par un Salmson 7Ac de 95ch sans capot entrainant une hélice bipale, le MS301 recevant lui un Lorraine 5Pa de 100ch, partiellement capoté : seuls les cylindres dépassent.

Le MS 300 fait son premier vol en Février 1930 et le MS301 en Juillet. Ce dernier sera présenté à partir du 28 Novembre de la même année au Grand Palais lors du 12° Salon de l'Aéronautique. Aucune des deux versions ne sera pourtant retenue : la distance de décollage des deux appareils est de 150m, alors que les militaires exigent moins de 120m...

Morane répond en réalisant le MS302 dont la puissance est portée à 120ch grace à l'adoption d'un Salmson 9Ac. Les essais reprennent à partir de mai 1931 et le cahier des charges concernant le décollage est atteint. De multiples versions sont déclinées (voir Descriptif des versions ci-dessous) avant la naissance de la version qui sera produite en série : Le MS315.

Après les nombreuses itérations des versions précédentes, le MS315 reprend finalement l'aile du MS300, avec cependant des ailerons de surface réduite. Il est maintenant motorisé par un Salmson 9Nc de 135ch entrainant une hélice bipale métallique, et fait ses premiers vols fin 1930. Les essais étant satisfaisants, l'état passe plusieurs commandes pour le nouvel appareil : 4 en Aout 1932, 30 en Octobre 1932, 80 en 1934, 75 en 1935, 20 en 1937, 30 en 1938,... Plus de 240 exemplaires seront ainsi réalisés avant l'Armistice de Juin 1940.

Citons également le MS316 qui, motorisé par un Lorraine 5Pc de 120ch, sera vendu au Pérou. Les 6 exemplaires exportés, seront remotorisés après usure de leur mécanique, par des Kinner B5, moteurs américains à 5 cylindres.

Les MS315, propriétés de l'état Français, seront donc versés dans les écoles de pilotage de l'Armée de l'Air à partir de 1936 (Istres, Salon de Provence,...), mais aussi dans les écoles civiles afin de promouvoir l'aviation de "Tourisme" en France. L'appareil, doté de très bonnes qualités pour l'acrobatie, sera par ailleurs, utilisé avec brio par de célèbres pilotes tels que Michel Détroyat ou Pierre Fleurquin. Lors de l'invasion Allemande, quelques MS315 seront capturés et utilisés par la Luftwaffe pour l'écolage. Après la Guerre, le MS315 continuera à servir en école jusque dans les années 50.

En 1945, après la Libération, 110 autres appareils seront fabriqués et affectés dans les écoles civiles. Environ 45 d'entre eux seront re-motorisés par un Continental W670K-6A en étoile de 220ch à partir de 1960, et prendront la désignation MS317. Ils recevront par ailleurs un démarreur électrique et une roulette de queue.

Au total, ce seront donc près de 355 modèles qui seront construits, ce qui fait du Morane MS315 un beau succès commercial.


Versions

Version
Nbre
Descriptif
Morane MS 300
1
Prototype qui, avec le MS301, sera le précurseur de la famille MS315. Il est motorisé par un Salmson 7Ac de 95ch et fait son premier vol en Février 1930. Le MS300, tout comme le MS 301 ne réussira pas à répondre à la demande de décollage en moins de 120m et sera rejeté.
Morane MS 301
1
Prototype qui avec le MS300, sera le précurseur de la famille MS315. Il est motorisé par un Lorraine 5Pa de 100ch. A la différence du MS300, un capot entoure le moteur dont seuls les cylindres dépassent. Il fait son premier vol en Juillet 1930 et sera présenté au Salon de l'Aéronautique à la fin de l'année. Le MS301, tout comme le MS 300 ne réussira pas à répondre à la demande de décollage en moins de 120m et sera rejeté.
Morane MS 302
1
Version, réalisée sur fonds privés, à partir du MS309. Il est motorisé par un Salmson 9Ac de 120ch plus puissant que ces prédecessuers MS 300 et 301 afin d'améliorer sa distance de décollage. Il fait ses premiers vols en Février 1931.
Morane MS 303
1
Appareil destiné à la promotion de l'appareil : il est motorisé par un Lorraine 5Pc de 120ch.
Morane MS 309
2
Prototype réalisé sur fonds privés doté du même moteur que le MS300 : un Salmson 7Ac de 95ch. Etant très proche du MS300, il présente logiquement des performances similaires et donc insuffisantes. Re-motorisé par un Salmson 9Ac de 120ch, il devient le MS302
Morane MS 310
1
Version réalisée à partir du MS300. Sa surface alaire est augmentée : elle passe de 21.6m2 à 24.6m2 par l'agrandissement de la corde de l'aile. Cette modification permet d'atteindre la distance de décollage maximale demandée et l'état paye le constructeur. Dans cette configuration, il fait ses premiers vols en Juillet 1931, mais se brisera lors d'essais de résistance statique au sol .
Morane MS 311
1
Version réalisée à partir du MS301. Sa surface alaire est augmentée : elle passe de 21.6m2 à 24.6m2 par l'agrandissement de la corde de l'aile. Cette modification permet d'atteindre la distance de décollage maximale demandée et l'état paye le constructeur.
Morane MS 312
1
Appareil qui semble être issu du MS 302, et qui sera par la suite mis en configuration MS315.
Morane MS 313
1
Appareil qui semble être issu du MS 303, et qui sera par la suite mis en configuration MS309...
Morane MS 315
355
Version de série qui reprend l'aile initiale du MS300 de 21.6m2, mais est motorisé par un Salmson 9Nc de 135ch plus puissant. La première commande pour 4 exemplaires est passée en Aout 1932.
Morane MS 315/2
7
Deux appareils avant la guerre et cinq autres après la libération ont reçu un moteur Salmson 9Nd de 175ch.
Morane MS 316
6
Version motorisée par un lorraine 5Pc de 120ch. Les 6 exemplaires fabriqués seront vendus au Pérou.
Morane MS 317
45
Version fabriquée après guerre qui reçut un moteur Continental W670K de 223ch à démarreur électrique.

 


Bibliographie

2 ) _ Editions LELA PRESSE ; Collection Histoire de l'Aviation
- N°30 : Morane Saulnier Ses Avions, ses projets

 


Album Photos


Plan 3 vues

Site en Français
 
Site in English