HANRIOT H436

 


Technique
Type
Biplan biplace d'entrainement à train fixe.
Date 1er Vol
4 Mai 1936
Envergure
11.40 m
Longueur
7.72 m
Hauteur
3.29 m
Surface Alaire
30.24 m²
Poids à Vide
930 kg
Poids Total
1420 kg
Vitesse de Croisière
Vitesse Maximale
180 km/h
Vitesse Montée
plafond
4100 m
Autonomie
450 kms
Equipage
2 personnes
Motorisation
1 Moteur Salmson 9Ab en étoile reforidi par air de 230 ch
Armement
Pas d'armement

 


Production

50 Hanriot H436 ont été construits depuis la date du premier vol le 4 Mai 1937.

A ce jour , sur les 50 appareils fabriqués, 8 sont recensés dans la liste ci-dessous :

 


Histoire

En 1927, la Sté Hanriot conçoit le Hanriot H-43, biplan de construction classique destiné à l'Aviation Militaire : l'Armée de l'Air n'existait pas encore. L'appareil, destiné à l'Entrainement, est de construction mixte, bois et acier entoilé. Les deux ailes présentent une légère flêche et le plan inférieur, de moindre envergure, est en retrait. La structure du fuselage, constituée de tubes entoilés intègre deux cockpits indépendants disposés en tandem. L'appareil est motorisé par un Salmson CM 9 260 ch en étoile entrainant une hélice bipale. Le prototype reçoit ultérieurement un Moteur Salmson 9Ab en étoile à refroidissement par air, développant 230ch et devient le H-430. L'appareil ne sera cependant jamais achevée.

Cette première version fut suivie, en 1928, par le H-431. Celui-ci différait du H-43 notamment par l'abandon de la flêche des ailes et par une structure de fuselage renforcée. Le train est modifié et les deux roues sont maintenant indépendantes. La motorisation est confiée à un Salmson 7MC Mizar de 230ch. Après les essais officiels, une commande de 50 exemplaires est passée par les militaires. L'appareil sera ensuite décliné en de nombreuses versions et près de 160 appareils seront fabriqués. Ils seront utilisés pour de multiples tâches : Entrainement, liaison, observation,... Le Hanriot H-43 n'était certes pas révolutionnaire, mais était facile d'entretien, et d'une grande fiabilité, grâce notamment à la simplicité de sa conception.

Les deux autres versions les plus produites seront les H-433 et H-436, respectivement motorisés par un Lorraine 7Me en étoile à refroidissement par eau de 240ch et un Salmson 9Ab de 230ch

Sous la désignation Hanriot H-438, 12 appareils seront également vendus en 1933 au Pérou.

A l'Armistice de Juin 1940, 75 appareils seront encore en services au sein de l'Armée de l'Air.

 


Versions

Version
Nbre
Descriptif
H.43
2
Prototype motorisé par un Salmson CM 9 de 260ch construit en 1927.
H.430
1
Version motorisée par un Salmson 9Ab de 230ch en étoile. La construction de l'unique exemplaire ne sera pas achevée.
H.431.01
1
Version dérivée du H 430. Son fuselage et ses ailes sont modifiés et il est motorisé par un Lorraine 7Ma Mizar en étoile à refroidissement par air de 230ch.
H.431
62
Version motorisée par un Lorraine 7Mc Mizar de 230ch.
H.432
2
Version d'entrainement au tir équipée d'une mitrailleuse en poste arrière. Un exemplaire spécifique construit et un H-431 reconvertit.
H.433
26
Version dérivée du H 431 motorisé par un Lorraine 7Me en étoile à refroidissement par eau de 240ch et son train est modifié. Ils seront tous livrés à l'Armée de l'Air à partir de 1930.
H.434
1
Version à préciser
H.436
50
Version d'entrainement dérivée du H 433 et motorisée par un Salmson 9Ab de 230ch.
H.437
3

Version "Ambulance de l'air" dérivée du H431 et livrée en 1932. Un exemplaire spécifique construit et un H 431 reconvertit. En 1934, un de ces deux appareils sera re-motorisé par un Salmson 9Aba de 280 ch et baptisé H-437ter puis retrouvera sa motorisation d'origine sous la désignation H 437/1

H.438
12
Version d'exportation vendue au Pérou, basée sur le H-431.
H.439
14
Version civile d'entrainement motorisée par un Lorraine 7Mb Mitsear de 240 hp. L'appareil est parfois équipé de roulette de queue en lieu et place de la béquille. 13 H431 seront ainsi modifiés et livrés à partir de 1933.


Bibliographie


Album Photos

 


Plan 3 vues

Site en Français
 
Site in English