POTEZ 60 "Sauterelle"

 


Technique
Type
Biplace d'Entrainement à ailes parasol et train fixe
Date 1er Vol
Aout 1934
Envergure
10,0 m 
Longueur
6,97 m 
Hauteur
2,35 m 
Surface Alaire
14,0 m2 
Poids à Vide
286 Kg 
Poids Total
547 Kg 
Vitesse de Croisière
km/h. 
Vitesse Maximale
150 km/h
Vitesse Montée
1000m en 7mn 30s 
plafond
3500 m 
Autonomie
720 kms
Equipage
2 Personnes
Motorisation
1 Moteur Potez 3B de 60ch
Armement
Pas d'Armement

 


Production

156 Potez 600 ont été construits depuis la date du premier vol en Aout 1934 .

A ce jour , sur les 156 appareils fabriqués, 156 sont recensés dans la liste ci-dessous :


Histoire

Fort du succès des Potez 36, puis 43, la société Potez lance en 1934, un appareil léger de conception simple : le Potez 60. Celui-ci arrive au moment où le Ministère de l'air cherche à développer l'Aviation Populaire en France, afin de former des pilotes capables d'intégrer si besoin, les rangs de l'Armée de l'air Française.

Le Potez 60 est un monoplan à aile "parasol" et train fixe à large voie. L'appareil, est d'un coût "abordable", 36 000 F avec possibilité pour les Aéro_Clubs de l'aquérir pour 17 300 F via un système de prime à l'achat, Il est construit entièrement de bois et de toile, et l'entretien est réduit au maximum. Le moniteur et l'élève prennent place dans deux cockpits en tandem, le plus reculé étant réservé à l'apprenti. L'instrumentation est minimaliste et l'appareil étant démuni de radio, la communication entre les deux membres d'équipages eux devait se faire par signes ou par cornet acoustique. Il est motorisé par un trois cylindres Potez-Anzani 3B radial de 60ch refroidi par air entrainant une hélice bipale en bois. Sa surface alaire et son faible poids lui permettent de voler très lentement, qualité très appréciée pour un avion école. Il reçut le diminutif de "Sauterelle" pour illustrer les rebonds qu'il réalisait souvent lors datterrissages aux mains de pilotes inexpérimentés...

Le Ministère de l'Air commanda 250 appareils mais seuls 155 seront construits et répartis dans les différents Aéro-clubs de France. Le Front Populaire étant à l'origine de cette volonté de promouvoir l'Aviation légère, les Potez 60 livrés en Aéro-Club étaient majoritairement de couleurs rouge... La totalité de la production sera réalisée dans les ateliers de la SNCAN à Méaulte (Société Nationale de Constructions Aéronautiques du Nord), qui regroupait, après la nationalisation, les usines Amiot, A.N.F Les Mureaux, CAMS et Potez.

A la déclaration de Guerre, les Potez 60, furent saisis, comme de nombreux autres appareils civils, par l'Armée de l'Air et versés dans les écoles de pilotage, mais après l'Armistice, de nombreux appareils furent détruits.

En 1945, à la libération, la production repris un temps afin de combler les pertes dûes au conflit.


Versions

Le potez 60 fut produit en une seule version.

 


Bibliographie

Editions LELA PRESSE ; Collection "Histoire de l'Aviation"
- N°30 : Les avions POTEZ par jean-Louis Coroller et Michel Ledet

 


Album Photos


Plan 3 vues

Site en Français
 
Site in English