Site in English

BLOCH MB152

 


Technique
Type
Chasseur  monoplace à aile basse
Date 1er Vol
15 Décembre 1938
Envergure
10,542m 
Longueur
9,104 m 
Hauteur
3,960m 
Surface Alaire
17.32m2 
Poids à Vide
2158Kg 
Poids Total
2748 Kg 
Vitesse de Croisière
km/h. 
Vitesse Maximale
510 km/h à 4500m 
Vitesse Montée
4000m en 6mn 12s 
plafond
11050m 
Autonomie
540kms à 5500m
Equipage
1 Personne
Motorisation
1 Moteur Gnôme & Rhône 14 cyl en étoile 14N49 de 1050ch à 3600m
Armement
2 mitrailleuses MAC 34 de 7.5mm dans les ailes
2 canons Hispano Suiza HS-404 de 20mm dans les ailes

 


Production

750 Bloch de la série MB 150 ont été construits depuis la date du premier vol le 4 Mai 1937 . Ils se répartissent en :

  • 136 Bloch MB 151 à Moteur Gnôme Rhône 14N35 : 25 pour la Grèce, 30 pour l'aéronavale, 85 pour les écoles et 4 à disposition de la SNCASO pour essais
  • 555 Bloch MB 152 répartis comme suit :
    • 203 appareils à moteur Gnôme-Rhône 14N25 ou 14N39 (n° de série de 9 à 300)
    • 352 appareils à moteur Gnôme-Rhône 14N49 (n° 301 à 431, n° 497à 500 et 501 à 696 )
  • 1 Bloch MB 153 : à partir de la cellule n° 434
  • 1 Bloch 154 à moteur Wright 1820 à partir de la cellule n°435
  • 3 Bloch MB 155 de Pré-série :sur les cellules des n° 16,194 et 262
  • 44 Bloch MB 155 à moteur Gnôme-Rhône 14N49 (n° 701 à 744)
  • 1 Bloch MB 157

A ce jour , sur les 743 appareils fabriqués , 541 sont recensés dans la liste ci-dessous

 


Histoire

En 1934, est lancé le plan "C1" pour chasseur monoplace qui stipulait notamment que le nouveau chasseur devait pouvoir voler à 450km/h. Les appareils présentés par les différents constructueurs sont les Loire 250, les Dewoitine 513, le Nieuport 161, le Morane 405 et le Bloch 150. Ce dernier est équipé d'un moteur Gnôme & Rhône 14Kfs de 14 Cyl. en étoile développant 900 Cv. Cet avion, déssiné par l'ingénieur Roussel et son équipe, présente, au sol, une allure très ramassé dûe à un train d'atterrissage compact.

Les premiers essais ne furent pas très glorieux : le MB150 ne parvenant pas à décoller lors de son premier vol, le 8 octobre 1936...Son concurrent Morane 405 ayant été commandé en série, ce n'est qu'au début 1937, que l'état s'intéressa à nouveau à ce projet. Il subit de nombreuses modifications : une surface alaire agrandie, un nouveau train Messier, et un moteur plus puissant. Ce prototype MB150 n° 01 vola le 29 septembre 1937. son comportement est jugé globalement sain, mais sa vitesse n'excède pas 434km/h. Il subit une 2ieme vague de modifications : envergure augmentée, dérive agrandie, radiateur unique placé entre les jambes du train, et plusieurs motorisations ont été testées pour donner les MB 152, MB153, MB154 (voir chapitre "versions"). 25 appareils de pré-série sont commandés, suivis de 450 autre pour la fin 1939. Ces commandes font partie du plan "V", destinés à fournir 950 avions modernes en un an.

Le Bloch MB150 s'avéra très vite inadapté à une construction en série. Les modifications apportées : surface alaire réduite, nouveau profil, armement réduit à 4 Mitrailleuses de 7.5mm, radiateur unique déplacé sous l'aile gauche, nouveau moteur GR14 N-11 de 920 Cv, ont donné naissance au Bloch MB151. Son premier vol eu lieu le 18 Aout 1938, et mis en évidence le problème majeur de l'appareil : le refroidissement moteur. Le capot moteur, très caréné, ne permet pas un refroidissement efficace. Alors que le MB151 continuait à être produit, son remplaçant, le MB152 vit le jour. Sur une cellue de MB151, on greffa un moteur 14 N-21, et l'armement modifié en 2 canons de 20mm et 2 mitrailleuses de 7.5mm. Son premier vol du 15 décembre 1938, démontra que les problèmes de refroidissement étaient loin d'être révolus. S'ensuivit une vague d'essais divers avec des capots et des cônes de diamêtre différents.

La production du MB151 démarrant très lentement, un capot d'un mêtre de diamêtre est adopté sur tous les modèles : celà améliorait le refroidissement, mais pénalisait des performances déja peu flatteuses. Trés vite, le Bloch MB151 est relégué à l'entrainement, alors que la production du Bloch MB152, suit son court avec deux motorisations différentes : soit un GR 14 N-25 de 920 Cv, soit un GR 14 N-49 de 1050 Cv (voir détail chapitre production). Après un début de dotation difficile dû à une carence en équipement , hélice notamment, la livraison des Bloch MB152 s'accélère et, à la fin des combats, 632 Bloch 152 et dérivés ont été pris en compte par l'armée de l'air, dont 9 Bloch MB155.

Cette dernière version, basée sur le MB152, est profndément remanié (voir chapitre versions). Le vol du premier MB155 de série a lieu le 3 Avril 1940, mais seulement 10 appareils sur les 400 commandés, sont achevés avant l'Armistice. L'occupant autorise néammoins la construction de 19 cellules quasiment achevées sur les lignes de montage.

Le dernier né de la famille, le Bloch MB157 est construit autour du moteur Gnôme & Rhône 14 R-Météore. Cette version est décrite dans la page dédiée à cet appareil.

Le bilan des pertes, à l'issu de la Bataille de France, sétablit à 80 Bloch MB152 perdus, dont 8 par accident, ce à quoi il faut rajouter 4 Bloch MB151 dont 2 perdus par accident. Le palmarès de cet avion est de150 victoires sûres pour 36 probables, ce qui est loin d'être négligeable compte tenu de la supériorité de la Luftwaffe.

Les Bloch 152 restant après l'Armistice ont équipé les Groupe de Chasse maintenus en Zone Libre. Ainsi, lors de l'invasion de la zone libre par les Allemands en Novembre 1942 après le débarquement des alliés en Afrique du Nord, il restait encore près de 300 appareils de la série. Les allemands en récupérèrent environ 180 pour ses besoins en appareils d'entrainement, ou pour équiper son allié, la Roumanie.

 


Versions

MB 150

Le MB 150 fit son premier vol le 14 Mai 1937 à Villacoublay. L'armement est composé de 2 canons de 20mm et 2 Mitrailleuses de 7.5mm. Après les premiers essais, il reçut un nouveau train Messier, son moteur 14fs est remplacé par un 14N07 ce qui lui permit d'atteindre les 434km/h. Après les essais officiels à la CEMA, l'envergure passe de 10,02 à 10,13m, les radiateurs d'ailes sont remplacés par un central et il reçoit un moteur 154N-01 de 940 cv. De nouveaux essais entrainent de nouvelles modifications : augmentation de la surface de dérive, et moteur plus puissant : un 14N21 de 1030cv. Trois prototypes sont commandés en 1938, suivis le 7 avril 1938 par 25 appareils, puis et une commande plus importante de 450 machines... Ce plan ne fut jamais suivi, et une nouvelle cellule fut dessinée pour permettre une production rapide par la SNCASO : Celà donna naissance au MB 151-01

MB 151

Les principaux écarts avec le MB150 sont : une envergure portée à 10m54 et une surface alaire réduite à env. 15m2 grace à la réduction de la corde, l'adoption d'un moteur 14N11 de 870cv et un capot plus enveloppant; un armement de 4 MAC34 de 7.5mm. Le radiateur d'huile étant implanté sous l'aile. Le 1er vol le 18 Aout 1938 à Villacoublay révéla d'emblée de graves problèmes de stabilité à grande vitesse et de refroidissement. Par ailleurs, les 480km/h souhaités ne furent jamais atteints, malgré l'adoption de différents types de volets ou d'empennages, et ce aussi bien sur le prototype que sur les versions de série, équipées de moteurs plus puissants : 895cv. Le refroidissement se révèle d'emblée comme le point faible de l'appareil, ce qui limitera encore les performances déjà faibles.

MB 152

Le Bloch MB152 a été élaboré en Octobre 1938, à partir de la cellule du n°433. Il adoptait un moteur 14N-21de 1030cv avec lequel on espérait atteindre 520km/h. Son armement est composé de 2 canons de 20mm et de 2 Mitrailleuses MAC 34 de 7.5mm. Dés le premier vol, le 15 Déc 1938, le même problème de surchauffe apparut, limitant la vitesse à 480 km/h En 1939, de nombreux diamêtres de capot, de 0.75 à 1m furent donc testés, mais la production étant en retard, le diamêtre de 1m est retenu, malgré sa trainée importante....Enfin, en Janvier 1940, le capot de 0.85m est adopté définitivement.et le Bloch 152 reçut des pipes d'échappement copiées sur le Curtiss H75. Par ailleurs, la surface de refroidissement du radiateur d'huile est portée à 8m². Le moteur quant à lui, est un Gnôme Rhône 14N49 entrainant une hélice Chauvière modèle 371

MB 153

Fin Octobre 1938, la cellule n°434, reçut un moteur américain Pratt & Whitney R19830 SC3-G "TWIN WASP" et une hélice Hamilton. Il fit son premier vol le 8 Avril 1939 à Villacoublay et fut ensuite évalué par le CEMA. Malgré les modifications effectuées suite aux essais officiels, ses performances ne dépassaient guère celles du Bloch 152. Un modele 154 fut envisagé avec un moteur Wright Cyclone, mais le moteur n'arriva pas à temps...

MB155

Le prototype du MB155-01fut élaboré à partir de la cellule du MB152 n°449. Il se distingue du MB152 par un nez plus aérodynamique, un cockpit reculé pour insérer un résevoir de 720l et une meilleure protection du pare-brise. Ses canons sont alimentés par bandes. Le stabilisateur perd ses mats de soutien, et le moteur est un Gnôme-Rhône 14N49 de 1100cv. Le premier vol eut lieu le 3 décembre 1939 et le 1er appareil de série vola à Déols le 3 Avril 1940 : si ses performances sont meilleures, elles restent inférieures à celles des meilleurs appareils allemands. Quelques appareils furent livrés en Escadrille avant l'armistice et deux furent détruits au sol le 18 Juin.
La cellule du MB 157 fut créée autour du moteur Gnôme Rhône 14 R-4 de 1700cv à turbocompresseur 2 étages. La construction débuta en Décembre 39 à Villacoublay, mais les événements freinèrent son développement et son usine fut bombardée en Juin 1940. L'appareils est alors évacué vers le sud mais fut capturé et transféré vers la SNCASO de Bordeaux où l'avion est terminé. Le 1er vol eut donc lieu en Mars 42 et dévoila un appareil aux performances étonnantes : 710 km/h et seulement 11mn pour grimper à 7900m...

 


Bibliographie

1) _ Editions LELA PRESSE ; Collection "Histoire de l'Aviation"
- Le Bloch MB 152 par Serge Joanne

2) _ Editions LELA PRESSE ; Collection "Les Ailes de la Gloire"
- N°3 :Bloch 150 / 151 / 152 / 155 / 157 et 700 C1

 


Album Photos

 


Plan 3 vues

Lien vers Site
"Aéronautique Navale"