Site in English

POTEZ 63-11

 


Technique
Type
Bimoteur Triplace d'Observation (A3) à ailes basses et train rentrant.
Date 1er Vol
31 Décembre 1938
Envergure
16,00 m 
Longueur
10,93 m 
Hauteur
3,08 m 
Surface Alaire
32,70 m2 
Poids à Vide
3135 Kg 
Poids Total
4530 Kg 
Vitesse de Croisière
km/h. 
Vitesse Maximale
425 km/h à 5500m 
Vitesse Montée
4000m en 6mn 12s 
plafond
8500 m 
Autonomie
1500kms
Equipage
3 Personnes
Motorisation
2 Moteur Gnôme & Rhône 14 cyl en étoile 14M 4/5 de 700ch
Armement
1 mitrailleuse MAC 34 de 7.5mm fixe vers l'avant
.1 mitrailleuse MAC 34 de 7.5mm mobile vers l'arrière
.1 mitrailleuse MAC 34 de 7.5mm fixe vers l'arrière
280 Kgs de bombes

 


Production

843 Potez 63-11 ont été construits environ depuis la date du premier vol le 31 Décembre 1938 . Ils se répartissent en :

  • 702 Potez 63-11 ont livrés avant le 31 mai 1940 :
    • 431 fabriqués à Méaulte
    • 243 fabriqués aux Mureaux
    • 28 fabriqués à Evreux
  • Environ 120 fabriqués après l'Armistice, dont certains furent livrés à la Roumanie

A ce jour , sur les 843 appareils fabriqués , 222 sont recensés dans la liste ci-dessous :

 


Histoire

A l'été 1938, le Potez 637 A3 fait son premier vol. Cet appareil de transition entre en service au sein des GAO et GR en attendant l'arrivée d'un appareil plus moderne : le Potez 63-11 A3. Celui-ci reprend les ailes, les moteurs et la partie arrière du fuselage du Potez 631 de chasse. La partie avant du fuselage diffère totalement du potez 637 A3 qu'il remplace. La gondole ventrale a disparu et l'observateur prend place dans le nez de l'appareil, dorénavant largement vitré. Afin d'aménager ce poste d'observation, le poste de pilotage est reculé, le poste de mitrailleur / Radio reste inchangé. L'armement se compose d'une mitrailleuse ventrale actionnée au pied par le Mitrailleur et d'une mitrailleuse dorsale sur affut mobile, servie là encore par le mitrailleur arrière. Plus tard, certains Potez 63-11 seront dotés d'un armement renforcé : Ils recevront 4 mitrailleuses supplémentaires sous les ailes, 2 autres mitrailleuses sous le fuselage, et un jumelage de mitrailleuses au poste arrière vient remplacer l'unique mitrailleuse.

Le Ministère de l'Air, confiant, avait déja commandé 145 exemplaires avant même le premier vol du prototype, le 31 décembre 1938... A l'issue des premiers essais, le dessin du nez vitré de l'observateur est revu afin d'optimiser la visibilité.

1684 exemplaires seront commandés en 1939 en prévision de la dotation de tous les GAO et GR. Le premier appareil de série effectuera son premier vol en Juillet 1939, mais la livraison en unité sera cependant retardée par les traditionnels retards de livraisons des hélices tripales RATIER. De nombreux appareils seront en effet livrés en unités avec des hélices bipales en bois de convoyage.

Le Ministère de l'Air prévoit que près de 900 appareils seront opérationnels et livrés en unité en Mai 1940. Le GR II/52 recevra, en Novembre 1939, les premiers Potez 63-11. Les prévisions optimistes des autorités ne seront bien sûr pas atteintes, mais le Potez 63-11 est majoritairement présent dans les GAO et GR en première ligne au déclenchement de l'offensive allemande, en Mai 1940.

Les équipages de Potez 63-1 paieront un lourd tribut pendant la Campagne de France. Les appareils s'enfoncent loin en territoire ennemi pour effectuer de longues missions de reconnaissance, trop souvent seuls, sans couverture de chasse. Beaucoup succomberont sous l'assaut de plusieurs ME109

En Novembre 1942, après l'invasion de la Zone Libre, quelques Potez 63-11 seront saisis par les Allemands qui les utiliseront pour former les pilotes Allemands, avant de les échanger contre du pétrôle à leurs alliés Roumains.


Versions

Le Potez 63-11 A3 ne sera fabriqué qu'en une seule version


Bibliographie

1) _ Editions LELA PRESSE ; Collection "Les Ailes de la Gloire"
- N°9 : Les Potez 63

 

2) _ Editions MMP ; Collection "Orange Séries"
- N°8109 : Potez 63 Famil
y

 

 

 


Album Photos

 


Plan 3 vues