Site in English

BREGUET Br270

 


Technique
Type
Biplace d'Observation sesquiplan
Date 1er Vol
23 Février 1929
Envergure
17,01 m 
Longueur
9,76 m 
Hauteur
3,58 m 
Surface Alaire
49,67 m2 
Poids à Vide
1676 Kg 
Poids Total
2900 Kg 
Vitesse de Croisière
km/h. 
Vitesse Maximale
227 km/h à 3000m 
Vitesse Montée
3.4 m/s
plafond
7750 m 
Autonomie
1000 kms
Equipage
2 Personnes
Motorisation
1 Moteur Hispano Suiza 12 Hb à 12 Cylindres en V refroidis au liquide de 500ch au décollage
Armement
1 mitrailleuse Vickers de 7.5mm dans le fuselage à droite, tirant en chasse
2 mitrailleuses Lewis jumelées sur tourelle de défense arrière
Un lance bombe en soute permettant l'emport de 120kg de charge maxi

 


Production

172 exemplaires de Breguet 270 ont été construits. Ils se répartissent en :

  • 1 prototype désigné "Breguet 27"
  • 9 appareils de pré-série
  • 85 Breguet 270 commandés par l'armée de l'Air, en décembre 1931
  • 45 Breguet 271 commandés par l'armée de l'Air, en 1932
  • 21 Breguet 273 : 15 pour le Vénézuela et 6 pour la chine
  • 1 Breguet 274

A ce jour , sur les 172 appareils fabriqués , 34 sont recensés dans la liste ci-dessous :

 


Histoire

En 1926, la Sté Breguet lance l'étude d'un appareil en réponse à une spécification des services techniques pour un avion d'Obsevation. il doit disposer d'une bonne visibilité vers l'arrière pour l'observateur : ce sera le Breguet 27.

Celui-ci est d'allure peu commune : les empennages sont posés au bout d'une poutre qui compose la partie arrière du fuselage. Sa voilure est du type sesquiplan, celà signifie que l'aile inférieure est plus courte que la supérieure. Cette dernière, deux fois plus longue que l'avion, présente une surface alaire confortable. L'appareil est de conception entièrement métallique, mais dans un souci de diminution des coûts, l'emploi d'alliage léger est réduit au juste nécessaire. Le mode d'assemblage retenu s'apparente à celui pratiqué dans la fabrication automobile. Il est motorisé par un Hispano-Suiza 12Hb de 500ch à refroidissement liquide. Il dispose d'un large train d'atterrissage. Son armement se compose d'un jumelage de mitrailleuses Lewis de 7.7mm en défense arrière, d'une mitrailleuse synchronisée en chasse et il pouvait emporter en outre 120kg de Bombes.

L'appareil fait son premier vol le 23 Février 1929. Les essais mettront en avant des vibrations au niveau des empennages qui seront modifiés, mais sans toutefois résoudre complètement ce problème. Les premiers prototypes sont financés par les fonds propres de la Sté Breguet, et ce n'est qu'en 1930 qu'une première commande de 50 appareils, devenu entre temps Breguet 270, est passée par l'Aéronautique Militaire. Le besoin sera rapidement porté à 87 machines. Une commande supplémentaire sera émise en 1932 : au final, 140 Breguet 270 seront construits

Alors que la production est lancée, le prototype 01 immatriculé F-AJRC, réalise une tournée de promotion qui se terminera à Madagascar. Le Breguet 270 sera vendu à l'exportation, au Vénézuela et au Pérou. Une version équipée d'un Gnome Rhône K9 de 680ch sera essayée sur la base du n°15 et proposée à la Serbie. Bien que fabriquant ce moteur sous licence, la Serbie ne fera pas de commande et l'appareil rejoindra l'Aéronautique Militaire en 1934.

L'appareil est décliné en plusieurs versions. le Breguet 271 reçoit un moteur Hispano-Suiza 12Xbrs de 650cv plus puissant, ce qui lui permet de passer sa charge utile à 1000kg. 3 exemplaires seront constrits à partir des Breguet 27 n°2, 3 et 5. Le Breguet 273 est motorisé par un Hispano-suiza 12Ybrs de 860ch avec une hélice à pas variable. Plus performant, l'appareil peut emporter 400kg de bombes. Le prototype, immatriculé F-ANFX, fait son premier vol en Avril 1934. Cette version sera acheté par le Vénézuela (15 Ex.) et par la Chine (6 Ex.). On peut citer également le Breguet 274, version étudiée pour le bombardement et motorisée par un Gnome-Rhône de 760ch en étoile avec une hélice tripale. Il peut emporter 800kg de bombes. Le prototype immatriculé F-ANHM effectuera une tournée en Europe. Enfin, une version dotée d'une verrière unique couvrant les deux membres d'équipages et de réservoirs de plus grande capacité sera utilisée pour des liaisons

Le Breguet 27 de série arrive en unité en 1933 et c'est la 3eme Escadrille de la 32eme Escadre qui reçoit les premiers appareils en Janvier 1933 à Dijon.

Au début des hostilités, le Breguet 27 est présent dans neufs GAO (Groupe Aérien d'Observation). Quoique démodés, ils effectueront des missions de reconnaissance au dessus des lignes ennemies mais seront progressivement retirés des conbats au rythme de l'arrivée des nouveaux appareils (Potez 63-11). Au 10 Mai 1940, il subsiste encore des Breguet 27 en première ligne, et à l'Armisitice 49 appareils seront encore recensés. Ils seront rapidmeent réformés.

 


Versions

Breguet 270

Version de Base motorisée par un Hispano-Suiza 12 Hb de 500 ch à refroidissement liquide. il peut emporter 120kg de bombes.

Breguet 271
le Breguet 271 reçoit un moteur Hispano-Suiza 12Xbrs de 650cv plus puissant, ce qui lui permet de passer sa charge utile à 1000kg.
Breguet 273
Le Breguet 273 est motorisé par un Hispano-suiza 12Ybrs de 860ch avec une hélice à pas variable. Plus performant, l'appareil peut emporter 400kg de bombes. Le prototype, immatriculé F-ANFX, fait son premier vol en Avril 1934.
Breguet 274
le Breguet 274, version étudiée pour le bombardement et motorisée par un Gnome-Rhône de 760ch en étoile à refroissement par air avec une hélice tripale. Il peut emporter 800kg de bombes.


Bibliographie

1 )_ Editions LELA PRESSE ; Revue "Avions" n°111, 113, 114, 115 et 116
- "Le Breguet 27: Premier des "tout acier" et sa descendance"

 

2)_ AIR MAGAZINE
- N°7 "Breguet 27"

 

 

 


Album Photos

 


Plan 3 vues