Site in English

Equipage Observation

1019 Membres d'équipages d'Observation sont recensés dans la liste ci-dessous, classés par ordre alphabétique.

A-B C D E-F-G H-I-J-K L M N-O-P-Q R-S T-U-V-W-X-Y-Z

Nom
Grade
Unité
Poste
Observations
Etat-Civil
Photo
Fiches Indiv.
Citations
MAGNIN
Adjudant
Mitrailleur
Le 10 Juin 1940, le Potez 63-11 No 50 est sérieusement endommagé par la Flak, mais réussit cependant à rejoindre son terrain. L'équipage est indemne, mais l'appareil est détruit.    
MAHIEUX Ernest
Capitaine
Observateur

Ernest MAHIEUX, diplomé de l'Ecole Polytechnique, rejoint l'Aviation comme Observateur au GAO 502 en 1939.

En 1940, il est affecté à Tiemcen en Algérie, Il fera partie de l'Etat-Major Général d'Alger. En 1945, il revient en Métropôle et prendra le Commandement de Régiments d'Artillerie Aérienne en Allemagne, puis en France, à Moulins-les-Metz. En 1947, il rejoint l’État-Major du Commandement de l’Artillerie des Troupes d’Occupation en Allemagne, puis prendra la Direction du 4e Bureau de l’État-Major du CSTO, Après un passage à l’École d’Application de l’Artillerie, à Châlons-sur-Marne, en 1953, il est nommé colonel en 1956, et devient, en 1957, le Chef du Bureau Artillerie de la Direction du personnel Militaires de l’Armée de terre. En 1960, il est nommé adjoint du Général Commandant la Zone Nord-Oranais et la 5e DB à Mostaganem, puis dirige le secteur d’Inkerman dans l’Ouarsenis. Il retourne à Paris en 1962, comme auditeur au Centre des hautes études militaires et à l’Institut des hautes études de Défense nationale.

Ernest MAHIEUX est nommé général de brigade en 1963,et devient Directeur-adjoint des Personnels Militaires de l’Armée de Terre. Enfin, il prend le commandement de l’École Polytechnique,de 1965 à 1968.

Né le 5 Mai 1910 à Origny Sainte Benoite (02 - Aisne)
Décédé le 7 Mars 1977 à Paris (75)
   
MAINGUY
Commandant
GAO 511
   
MAISONNOBE Germain
Capitaine
EM Groupe
Commandant du Groupe GAO509
Né le 6 Juin 1891      
MALHERBE Roland
Adjudant
Mitrailleur
Sergent-Chef en 1937, il est nommé Adjudant le 1er Avril 1940  
   
MALLE
Aspirant
Pilote
   
MANCERI
Sergent-Chef
Mitrailleur
       
MANESCAU Robert - Marie
Lieutenant
Pilote
Le 18 Mai 1940, au retour d'un vol de convoyage, le Potez 63-11 n° 666 s'écrase à l'atterrissage. Le Lieutenant MANESCAU est tué.
Né le 19 Décembre 1912 à Marseille (13 - Bouches Du Rhône)
Tué le 18 Mai 1940 à Grenoble (38 - Isère)
 
MANN Pierre - André
Sous-Lieutenant
Observateur
Le 16 Mai 1940, le Potez 63-11 n°375 abattu par la Flak, s'écrase en flamme. Le Sous-Lieutenant André MANN est éjecté de l'appareil. Sérieusement blessé, il est évacué vers un Hopital de la Halle, mais décèdera le lendemain
Né le 9 Aout 1914 à Ben Thuy (Tonkin)
Tué le 17 Mai 1940 à la Halle (Belgique)
MANO
Lieutenant
Observateur
         
MARCHAL
Adjudant
Observateur
   
MARCUSSE Robert - Vincent
Sous-Lieutenant
Observateur
Le 12 Mai 1940, son appareil, le Potez 63-11 n° 80 est touché par la Flak. Bien que grièvement blessé, le pilote réussit à se poser en campagne mais décède peu après. Le Sous-Lieutenant MARCUSSE est tué également.
Né le 21 Juillet 1916 à Geaune (88 - Vosges)
Tué le 12 Mai 1940 à Pommérieux (57 - Moselle)
MARIAGE Pierre
Commandant
 
MARICHY André
Sergent
Radio-Mitrailleur
     
MARIE Pierre Charles
Adjudant-Chef
Observateur
Le 7 Novembre, son appareil, le Potez 63-11 No31, attaqué par 9 Me109 doit se se poser sur le ventre. L'Adjudant-Chef MARIE est indemne.
Le 13 Janvier 1940, l'Adjudant-Chef MARIE est contraint d'évacuer en vol son appareil, un bloch MB131 pris dans la brume. Son parachute se met en torche et il se tue en arrivant au sol.
Né le 03 Juin 1908 à Berchères Les Pierres (28 - Eure et Loire)
Tué le 13 Janvier 1940 à Hautecourt les Bovilles (55 - Meuse)
 
MARINET Gabriel
Sous-lieutenant
GAO 513
Pilote
       
MARRAST Marcelin
Capitaine
GAO 547
Pilote
Tué en Combat Aérien le 14 Mai 1940    
MARSEILLE Jean
Sous-Lieutenant
GAO I/514
Pilote
Tué en Combat Aérien le 22 Mai 1940    
MARTELLIERE Pierre Adolph
Caporal-Chef
Mitrailleur
Tué le 9 Septembre 1939 à bord du Bloch MB131, qui, gravement endommagé au cours d'un combat aérien avec 6 ME109, parvient à rejoindre son terrain, mais s'écrase à l'atterrissage.
Né le 4 Septembre 1918 à Choue (41 - Loir et Cher)
Tué le 9 Septembre 1939 à Toul (54 - Meurthe et Moselle)
MARTIN
Sergent
Mitrailleur�
Le 24 Juin 1940, son appareil, le Potez 63-11 n° 187 est endommagé au cours d'un combat aérien avec un Me109 et est est détruit à l'atterrissage. le 24 Juin 1940. Le Sergent MARTIN est blessé au cours de l'engagement.    
MARTIN
Sergent-Chef
Pilote
Après avoir été touché sévèrement par la Flak, le Potez 63-11 n° 163 est contraint de se poser train rentré en campagne le 11 Mai 1940. Le Sergent-Chef MARTIN est indemne.    
MARTIN Dominique
Caporal-Chef
GAO 547
Mitrailleur
Blessé et fait prisonnier le 14 Mai 1940
Né le 20 Février 1914 à Lambézellec (29 - Finistère)
Tué le 8 Juin 1940 à Saumont La Poterie (76 - Seine-Maritime)
 
MARTIN Robert - Marie
Lieutenant
Observateur
Le 16 Mai 1940, le Potez 63-11 n°619 est abattu par 3 Me109. Le Lieutenant MARTIN est indemne.
Tué le 8 Juin 1940 à bord du Potez 63-11 n°494 abattu par la Flak.
 
MARTINANT-SURIN
Sergent-Chef
GAO 513
Mitrailleur
Blessé par Accident le 28 Mai 1940    
MARTIN-DES PALLIERES Jean
Capitaine
GAO I/589
   
MARTINET Louis - Jean-Marie
Capitaine
Pilote
Né le 5 Avril 1901    
MARTINI
Sergent-Chef
Mitrailleur
Le 18 Mai 1940, au retour d'un vol de convoyage, le Potez 63-11 n° 666 s'écrase à l'atterrissage. Le Sergent-Chef MARTINI est blessé.    
MARTRE Marcel - François
Capitaine
Observateur
En 1936, Marcel MARTRE est nommé lieutenant d'Aviation à Brazzaville.
Il revient en Métropole en 1938 et participe à la Campagne de France comme Commandant du du GR I/52 à partir de Mai 1940.
Marcel MARTRE rejoindra les Forces Françaises Libres, et prendra part aux combats avec le corps expéditionnaire Français, et le débarquement en Provence.
Après la guerre, il fera l'Ecole de Guerre, puis participera à la Guerre d'Indochine. Il sera Commandant inter-Alliés en Europe et avait la responsabilité du 2eme bureau administratif de Fontainebleau. Il occupera également le poste de chef d'Etat-Major des Forces Aériennes en Allemagne
Nommé Général de Brigade Aérienne e 1958, il sera nommé Commandant de la 3eme Zone Aérienne à Bordeaux en Avril 1961.
Il est nommé Général de Division Aérienne en 1962.

- Le 15 Juin 1940, son appareil, un Bloch MB 174 est endommagé par la Flak, mais il réussit à le ramener au terrain. Le Capitaine MARTRE est blessé.

Né le 5 décembre 1910 à Villelongue la Salanque (66 - Pyrénées Atlantiques)
Décédé le 30 juin 2003 à boulogne Billancourt (92 - Haut de Seine)
MARTY André - Marie
Lieutenant
Pilote
Le 21 Juin 1940, le Potez 63-11 n° 489 est abattu par la Flak : le lieutenant MARTY est tué.
Né le 7 Juin 1913 à Tréville (11 - Aude)
Tué le 20 Juin 1940 à Saint-Sébastien Sur Loire (44 - Loire-Atlantique)
MARY Raymond - Hyacinthe
Adjudant-Chef
Mitrailleur
Tué le 13 Mai 1940 à bord d'un Potez 63-11 par des tirs venus du sol.
Né le 29 Mars 1903 à Mesnil-Germain (14 - Calvados)
Tué le 13 Mai 1940 à Burthecourt (54 - Meurthe et Moselle)
 
MARZLOFF
Capitaine
Observateur
Capitaine de Cavalerie détaché au GAO III/551        
MASSIE Roger
Capitaine
Observateur
Né le 20 Juin 1905
Tué le 5 Décembre 1950
MASSONI Jean
Capitaine
GAO I/551
Observateur et Chef 3eme Esc.

En provenance du GAO I/551

Le Capitaine MASSONI sera tué par accident le 15/10/1941

Né le 12 Mars 1911 à Nouméa (Nouvelle-Calédonie)
Tué le 15 Ocobre 1941 à Busset (03 - Allier)
 
MATHELIN Roger - Claude
Sergent
Mitrailleur
Le 7 Juin 1940, le Potez 63-11 n° 827 est abattu par la chasse et s'écrase en flammes au sol. L'équipage est tué.
Né le 17 juin 1915 à Lyon (69 - Rhône)
Tué le 7 Juin 1940 à Roye (80 - Somme)
MATHERN Rémy - Joseph
Lieutenant
Observateur
Né le 24 Février 1911 à Bernolsheim (67 - Bas-Rhin)
Tué le 12 Novembre 1948
     
MATHIVAT Georges
Sous-Lieutenant
GAO 547
Pilote
       
MATHY Pierre
Sous-Lieutenant
GAO 513
Pilote
       
MATIGNON
Adjudant-Chef
Mitrailleur
Le 29 septembre 1939, son appareil, le Potez 540 n° 160 est détruit par accident à l'atterrissage au retour d'une mission de nuit. L'Adjudant-Chef MATIGNON est blessé.    
MAUREL Fernand - Paul
Lieutenant
Observateur
Le Lieutenant Fernand MAUREL rejoindra par la suite le GAO 503 et sera tué par accident le 3 Juillet 1940 en Algérie
Né le 4 Octobre 1904 à Bains (43 - Haute-Loire)
Tué le 3 Juillet 1940 à Baudens (Algérie)
   
MAURON
Sergent-Chef
           
MAYENCON Auguste - André
Adjudant
Pilote
Le 6 Juin 1940, malgré une protection de Chasse, le Potez 63-11 n° 161 est abattu en flammes par un groupe de 30 Me109. L'équipage est tué : l'Adjudant MAYENCON est extrait de l'appareil grièvement blessé, mais décèdera à l'hopital o� il est emmené.
Né le 11 Septembre 1913 à Ripes (38 - Isère)
Tué le 8 Juin 1940 à Cambrai (59 - Nord)
MAZERON
Sergent-Chef
GAO I/514
Pilote
   
MAZIERE
Sergent
GAO 546
Pilote
       
MEGRET-DE-DEVISE Christian
Capitaine
GAO II/520
Observateur
Blessé et fait prisonnier le 24 Mai 1940        
MEIGNAN Jacques - Paul
Sous-Lieutenant
Pilote
  Né le 15 Juillet 1915      
MEITRET
Lieutenant
Pilote
Le 11 Mars 1940, son appareil, le Potez 63-11 n° 22 est détruit à l'atterrissage suite à un combat aérien avec 5 Me109 : Le Lieutenant MEITRET est blessé    
MELCHIOR Maurice
Aspirant
GAO 553
Observateur
Blessé en Combat Aérien le 23 Février 1940    
MELOT Jean
Sergent
Mitrailleur
- Le 6 Septembre 1939, au retour d'une mission nocturne par mauvais temps, le Potez 637 No47 doit se poser en campagne sur le ventre et est détruit.L'équipage est indemne.
- Le 3 Octobre 1939, le Potez 637 No 39 est gravement endommagé par la Flak au cours d'une mission à basse altitude. Le pilote réussit à rejoindre les les lignes Fran�aises, mais s'écrase à l'atterrissage. L'équipage est indemne
Le 21 décembre 1939, le Potez 637 No 41 est abattu par la chasse et s'écrase au sol. L'équipage est tué
Né le 25 Juillet 1912 à Montbard (21 - Côte d'Or)
Tué le 21 Décembre 1939 à Barembach (67 - Bas-Rhin)
 
MENARD
Lieutenant
GAO I/551
Observateur
   
MENET
Sergent
Mitrailleur
Blessé le 8 Juin 1940 à bord du Potez 63-11 n°494 abattu par la Flak. Le Sergent MENET, seul survivant réussit à sauter en parachute, mais sera fait prisonnier.    
MERCEUR Auguste Marie
Lieutenant
Pilote
Tué le 21 Juin 1940 en tentant de rejoindre le Groupe à Oran à bord d'un LeO 451 emprunté sur le terrain de Salon : Après trois tentatives, l'appareil finit par décoller mais s'écrase au sol : l'équipage est tué.
Né le 6 Février à Relecq-Kerhuon (29 - Finistère)
Tué le 21 Juin 1940 à Salon de Provence (13 - Bouches du Rhône)
MERCY Antoine - Joseph
Adjudant
Pilote
Le Potez 637 n° 54 est attaqué le 30 Septembre 1939 par 3 Me109 et s'écrase en flammes. L'Adjudant MERCY, brûlé aux mains et au visage est grièvement blessé  
MERIC Jasques
Lieutenant
Observateur
Le 13 Juin 1940, son appareil, le Potez 63-11 No205, endommagé en combat aérien, s'écrase à l'atterrissage. Le Lieutenant MERIC est indemne.  
MERMET Fran�ois
Capitaine
GAO 581
Observateur
Tué en Combat Aérien le 13 Juin 1940    
MESNAIN
Sergent
GAO 512
Mitrailleur
   
MEUNIER Jean
Adjudant-Chef
GAO 513
       
MEYER René
Adjudant-Chef
Pilote
     
MEYER-JARDIN Eugène - Jean
Commandant
Commandant du Groupe

Jean MEYER-JARDIN entre à l'Ecole Spéciale Militaire en 1921. A sa sortie, il est affecté au 21eme Régiment d'Aviation, au 2eme et enfi au 37eme basé au Maroc en 1928. Il participera aux combats contre "les dissidents". Il prendra le commandant de la 10eme Escadrille de Fez. Il revient en Métropôle et est affecté au centre d'Instruction de la Base aérienne de dijon en 1933. Il part pour l'Indochine en 1935, et rejoint l'Ecole de l'Air de Versailles en 1937.

Le 14 Mai 1940, il remplacera le Commandant Voituriez, blessé en combat aérien, à la tête du GAO 510.

Après l'Armisitice, il rejoint l'Afrique Orientale Française où il sera commandant en second du Groupement de l'AOF, puis Chef d'Etat-Major au Commandement de l'Air en AOF.

Nommé Colonel en 1945, il devient Commandant de l'air au moyen-Orient en Algérie en 1948., puis Commandant des Forces aériennes Tactiques en AFN, et enfin, représentant français auprès du nCommandement suprême des Forces Atlantiques en Europe.

Il terminera sa carrière avec le Grade de général de Brigade Aérienne.

Né le 8 Mai 1903 à Saint-Maur les Fossés (94 - Val de Marne)
Décédé le 10 Décembre 1998 à Gradignan (33 - Gironde)
 
MEYZONADE
Capitaine
Observateur
Officier Observateur détaché au Groupe le 9 septembre 1940    
MICHET-DE-LA-BAUME
Capitaine
GAO 517
   
MICHON Robert
Sous-Lieutenant
GAO I/589
Pilote
       
MILLET Georges - Jean
Adjudant
Radio-Mitrailleur
Le 17 Mai 1940, le Bloch MB 174 No 9 est touché par la Flak. Le Sergent MILLET, croyant l'avion perdu saute en parachute, mais se tue en heurtant l'empennage. Le pilote ramène l'appareil au Bourget sans encombre.
Né le 17 Avril 1912 à Pont à Mousson (54 - Meurthe et Moselle)
Tué le 17 Mai 1940 à Grisy-Les-Plâtres (78 - Yvelines)
MILLET
Sergent-Chef
Mitrailleur
Après avoir été touché sévèrement par la Flak, le Potez 63-11 n° 163 est contraint de se poser train rentré en campagne le 11 Mai 1940. Le Sergent-Chef MILLET est grièvement blessé.    
MILLION Henri
Sergent-Chef
GAO 515
Pilote
       
MINARD
Sergent
Mitrailleur
Présence confirmée au Groupe de Mai 1940 à Février 1941        
MINARD Jean
Adjudant
Radio-Mitrailleur
     
MINARO
Sergent
GAO I/584
Mitrailleur
   
MOGUEZ Henri - Etienne
Commandant
Pilote

Ancien élève de Ecole Militaire de Saint-Cyr, Henri MOQUEZ intègre l'Armée de l'air en 1923. De 1925 à 1927, il est affecté au 22eme Régiment de Bombardement de nuit basé à Chartres. Il rejoint ensuite l'Aéronautique Navale en Afrique Occidentale, de 1927 à 1929.

Il revient en métropole pour prendre le Commandement d'une Escadrille d'Observation à Tours, pendant 5 ans. Il repart en Afrique pour devenir Commandant de l'Air à Djibouti avant de revenir en France et prendre le Commandement du GAO 501 basé à Lille.

Le 19 Mai 1940, son appareil, le Mureaux 115 n° 91 est abattu par la chasse.Grièvement blessé, le Commandant MOGUEZ se parachute.

Après l'Armistice, il prend le Commandement du GB II/38 à Istres puis part pour 3 ans en Afrique Orientale française (de 1941 à 1944) et devient Commandant de la Base Aérienne de Dakar.

Après l'Armistice de 1945, il Commandera notamment la Base Aérienne du bourget. Il sera nommé ensuite Officier Supérieur adjoint au Général Commandant la 3eme région Aérienne à Bordeaux avant de prendre sa retraite, en Aout 1955.

Né le 6 Janvier 1902 à Bruyères (88 - Vosges)
Décédé le 8 Avril 1993 à Nice (06 - Alpes-Maritimes
MOINEAU
Aspirant
     
   
MOLINIER Georges - Louis
Caporal-Chef
Mitrailleur

Le 16 Mai 1940, le Potez 63-11 n°619 est abattu par 3 Me109. Le Caporal-Chef MOLINIER est blessé.

Par la suite, il rejoindra les Forces Françaises Libres et cmbattra au sein du Groupe de Bombardement GB 2/23 Guyenne équipé de Bombardiers quadrimoteurs Halifax.

Né le 2 Octobre 1921 à Montpellier (34 - Hérault)
Décédé le 29 Juillet 2006 à Hyères (83 - Var)
 
MOLL
Sous-Lieutenant
GAO I/506
Observateur
Tué en Combat Aérien le 10 Septembre 1939    
MOLLE
Sergent-Chef
GAO 543
Mitrailleur
   
MOLLIERE
Adjudant
Pilote
   
MONEL
Lieutenant
GAO 518
Observateur
   
MONIGARD Henri
Capitaine
Pilote et 2eme adjoint au Cdt du Groupe
Le 8 Juin 1940, le Potez 63-11 n° 691 est abattu par la Flak alors qu'il mitraillait un groupe de blindés Allemands. L'avion doit se poser en campagne. L'équipage est indemne. Né le 25 Octobre 1910
MONNERET
Sergent
Mitrailleur
Le 17 Juin 1940, le Potez 63-11 n°454 touché par la flak s'écrase près d'une colonne motorisée allemande : Le Sergent MONNERET blessé, est fait prisonnier.    
MONTAGNON
Capitaine
Pilote
Le 12 Mai 1940, il est fait prisonnier après que son appareil, le Mureaux 115 No 42, ai été touché par la Flak.    
MONTANTEME Georges - Marius
Lieutenant
Observateur
Le 8 Juin 1940, le Potez 63-11 n° 691 est abattu par la Flak alors qu'il mitraillait un groupe de blindés Allemands. L'avion doit se poser en campagne. L'équipage est indemne. Né le 11 Aout 1914  
MONTAUDIE Jean
Commandant
GAO 518
Observateur
   
MORDACQ Patrick
Capitaine
GAO IV/551
Observateur
Détaché du 29eme Régiment de Dragons, il rejoint le GAO IV/551 le 29/09/1938 avec le grade de Lieutenant. Il sera promu Capitaine le 01/10/1939. Il est muté le 10/01/1940 au commandement des forces aériennes 29 de la 32eme région aérienne
Ci-contre, la photo du Capitaine MORDACQ ainsi qu'un extrait de ses états de Service
Né le 15 Juin 1909 à Limoges (87 - Haute-Vienne)
Tué en service commandé le 26 Février 1945 en Algérie
 
MOREAUX Philippe
Sous-Lieutenant
Pilote
Le 12 Mai 1940, son appareil, le Potez 63-11 No180 est gravement endommagé au cours d'un combat aérien avec 4 Me109, et s'écrase en campagne : l'équipage est indemne.
Le 14 Juin 1940, son appareil, le Potez 63-11 No604 est abattu par la Chasse. Le Sous-Lieutenant MOREAUX, blessé, saute en parachute.
 
MOREAU
Sergent
Pilote
   
MOREAU René
Sergent
Mitrailleur
Son appareil, le Potez 637 No 5 est attaqué par des Me109 le 31 Octobre 1939, il réussit à regagner son terrain, mais le Sergent MOREAU est grièvement blessé    
MOREAU Edgard
Capitaine
Observateur
Le 12 Mai 1940, son appareil, le Potez 637 No 7 est touché par la flak lors d'un reconnaissance à basse altitude. Le pilote réussit à revenir au terrain, mais le Potez est irréparable. Le Capitaine MOREAU est grièvement blessé.  
MOREL
Sergent
Mitrailleur
       
MORIER
Sergent-Chef
Pilote
Le 8 Juin 1940, alors qu'il décollait pour une mission, le Potez 63-11 n° 800 heurte un Morane 406 et prend feu. L'équipage est indemne.    
MORILLON
Sergent-Chef
Mitrailleur
       
MOT André
Sergent
Mitrailleur
Le 16 juin 1940, le Potez 63-11 No 718 est détruit par accident au cours d'un vol à très basse altitude : volant trop bas, ces hélices touchent le sol, et le pilote doit se poser en campagne... L'équipage est indemne.    
MOTTEZ Stéphane - Lucien
Lieutenant
Pilote
Né le 9 Mai 1914 à Saint-Brieuc (22 - Côte du nord)
Décédé le 25 Juillet 2004 à Marseille (13 - Bouches du Rhône)
   
MOUGEL Paulin - Jospeh
Adjudant-Chef
Mitrailleur
- Blessé au cours d'un combat aérien le 9 Septembre 1939
- Le 20 Avril 1940, son appareil, le Bloch MB174 No 31 est abattu par la chasse Allemande. L'équipage est tué
Né le 22 Octobre 1910 à Rupt-sur-Moselle (88 - Vosges)
Tué le 20 Avril 1940 à Turquestein Blancrupt (57 - Moselle)
MOUGEOT
Sergent-Chef
GAO 517
Pilote
   
MOUGNE André
Sergent
GAO 547
Mitrailleur
Tué en Combat Aérien le 14 Mai 1940    
MOULS
Lieutenant
GAO 552
Observateur
   
MOURAREAU Toussaint
Sergent
GAO 515
Mitrailleur
       
MOXICA Antoine
Sergent-Chef
Mitrailleur
Le 10 Juin 1940, son appareil, le Potez 63-11 n° 426 s'écrase au sol peu après le décollage : le Sergent-Chef MOXICA, gravement bulé, décèdera le 15 juin.
Né le 7 Mai 1915 à Oran (Algérie)
Tué le 15 Juin 1940 à Vittel (88 - Vosges
MOYNOT André - Pierre
Capitaine
Pilote
André MOYNOT sera tué le 5 Mai 1942
Né le 22 Juin 1913 à Asnières sur Seine (75 - Paris)
Tué le 5 Mai 1942 à Marguerittes (30 - Gard)
MOYNOT Jean
Lieutenant
Observateur
     
MOYON Hubert Emile
Lieutenant
Observateur
Il sera tué par accident le 7 Décembre 1944
Né le 5 Juin 1922 à Drefféac (44 - Loire Atlantique)
Tué le 7 Décembre 1944 à Plessé (44 - Loire Atlantique)
   
MUDRY Auguste - François
Sergent
Pilote
En 1936, Auguste MUDRY devient Mécanicien Militaire. et sort major de la promotion d'élève Pilote d'Istres. Il sera envoyé en formation à l'Hiver 39 et ne reviendra que le 10 Juin 1940, sans pouvoir prendre part aux combats.
Il sera par la suite, fonctionnaire aux finances puis pilote Professionnel.
En 1953, il réorganise la pratique du Planeur en France et sera à l'initiative de la création de la FFVV (Fédération Française de Vol à Voile) dont il sera le 1er Président en 1966.En 1958, il crée la CAARP (Coopérative des Ateliers Aéronautiques de la Région Parisienne) à Beynes (78) et construit des avions CP320 Emeraude conçus par Claude Piel. En 1965, il conçoit le CP100 sur la base d’un Emeraude, puis le Cap 10 en 1968, biplace-école de voltige.
Le Cap 10 sera construit à 300 exemplaires et sera acheté par l’Armée de l’air et la Marine Nationale pour la formation initiale de ses pilotes. Dans le civil, cet appareil va relancer la voltige aérienne en France. Largement répandu dans le monde, utilisé dans de nombreux aéroclubs et associations privées, il marquera le début de la longue lignée des avions Mudry.
En 1969, le Cap 20 fait son 1er vol, c’est un monoplace de compétition.
En 1978 la CAARP arrête son activité, la société “Avions Mudry” est créée à Bernay dans l’Eure.
Le monoplace de compétition CAP 20, subissant des améliorations permanentes durant plus de 24 années, donne naissance en 1985 au Cap 230, monoplace de compétition de niveau international. Il sera amélioré en 1990 en Cap 231 puis 232. Grâce à cette série d’avions, différents pilotes français deviendront champion d’Europe et champion du monde de voltige aérienne.Aux mains du talentueux Claude Bessière, alors pilote dans l’Équipe de Voltige de l’Armée de l’Air, il permet au petit constructeur de remporter sa première coupe du Monde de voltige aérienne.
En 1994, Xavier de Lapparent prend la succession du compétiteur de l’E.V.A.A. en devenant à son tour champion du Monde des pilotes et Auguste Mudry des constructeurs.
Alors que le tribunal de commerce ordonne la vente de la société Mudry et Cie en 1997, l’année suivante, le CAP 232 «Breitling» devient champion du Monde de voltige comme pour saluer Auguste Mudry blessé dans sa chair. Suite à une supériorité incontestable et inhabituelle dans cette discipline, le Capitaine Patrick Paris s’empare de ce titre bien mérité.
Depuis 1997 les Cap 10 et Cap 232 sont construits par APEX Aviation.

Auguste Mudry décède à Bernay (Eure), le 5 août 2006, dans sa 91e année. Sa tombe se trouve à Seytroux, en Haute-Savoie, son pays d’origine.

Né le 17 Juillet 1917 à Seytroux (74 - Haute-Savoie)
Décédé le 5 Aout 2006 à Bernay (27 - Eure)