Citations "Bombardement"

Citations "Reconnaissance"

 

 

 

 

 

 

 


464 Membres d'Equipages de la reconnaissance ont été cités (639 citations) à l'ordre de l'Armée de l'Air avec parution au journal officiel. Ils sont recensés dans la liste ci-dessous, classés par ordre alphabétique.

« Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France »

A-B C D E-F-G H-I-J-K L M N-O-P-Q R-S T-U-V-W-X-Y-Z

Nom
Prénom
Grade
Fonction
Unité
Type Citation
Parution au Journal Officiel
Texte Citation
RABUEL
Joseph
Sergent-Chef
Mitrailleur
Citation à l'Ordre de l'Armée Aérienne, comportant l'attribution de la Croix de guerre avec palme
19 mai 1941
Sous-officier mitrailleur d'une grande bravoure et méprisant le danger. A toujours été un ardent équipier pour la défense de son équipage au cours des missions de reconnaissance effectuées à l'intérieur des lignes ennemies et souvent menacées par la chasse ennemie. A trouvé une mort glorieuse au retour d'une mission photographique, abattu avec son équipage par la chasse ennemie, et vaincu par le nombre.
RABY
Max
Lieutenant
Observateur
Citations à l'ordre de l'armée aérienne comportant de la Croix de guerre avec palme.
25 août 1940
Officier observateur d'un cran et d'un sang-Iroid qui font l'admiration de tous. A été blessé au cours d'une reconnaissance en vol rasant le 19 mai 1940 dans une zone fortement défendue par la défense antiaériénne ennemie. Malgré des blessures, a continué ses observations sous les tirs de l'adversaire. N'a consenti à se faire soigner qu'après avoir rapporté, en personne, au commandement, les renseignements recueillis au cours de sa mission.
RAMBAUD
Albert
Lieutenant
Pilote
GR II/55
Citations à l'ordre de l'armée aérienne comportant de la Croix de guerre avec palme.
7 avril 1940
A brillamment exécuté comme observateur des reconnaissances profondes à l'intérieur, des lignes ennemies. Le 4 octobre 1939, en utilisant adroitement les nuages, puis en effectuant un vol rasant de 150 kilomètres, a réussi à échapper à l'attaque de 10 Messerschmitt et à rapporter des renseignements précis sur l'occupation de deux terrains ennemis. Le 21 décembre 1939, effectuant comme pilote sa première mission, a rencontré 12 Messerschmitt dont deux l'ont attaqué et poursuivi 15 kilomètres à l'intérieur de nos lignes. Grâce à sa virtuosité et à son sang-froid, a déjoué leur attaque et a pu rapporter des- renseignements photographiques très importants.
Citation à l'Ordre de l'Armée Aérienne, comportant l'attribution de la Croix de guerre avec palme
19 mai 1941
Jeune et magnifique officier. Commandant d'avion de grande classe. Brillant pilote mort au champ d'oonneur en donnant le plus bel exemple d'abnégation. Au retour d'une mission de reconnaissance aérienne en vol rasant particulièrement dangereuse qu'il avait tenu à exécuter lui-même, s'est sacrifié pour essayer de sauver la vie à son équipage en gardant les commandes de son avion désemparé par le tir ennemi, pendant une manœuvre délicate qui a permis à son mitrailleur de sauter en parachute. A ainsi rendu possible l'exploitation des renseignements importants recueillis au cours de la mission. Déjà cité
Légion d'Honneur : Citation à l'Ordre de l'Armée Aérienne à titre posthume, comportant l'attribution de la Croix de guerre avec palme
22 août 1941
Jeune et magnifique officier. Commandant d'avion de grande classe. Brillant pilote mort au champ d'honneur en donnant le plus bel exemple d'abnégation. Au retour d'une mission de reconnaissance aérienne en vol rasant particulièrement dangereuse qu'il avait tenu à exécuter lui-même, s'est sacrifié pour essayer de sauver la vie à son équipage en gardant les commandes de son avion désemparé par le tir ennemi, pendant une manœuvre délicate qui a permis a son mitrailleur de sauter en parachute. A ainsi rendu possible l'exploitation des renseignements importants recueillis au cours de la mission. Déjà cité;
RANON-DE-LA-VERGNE
Jacques - Marie - Emile
Capitaine
Commandant Groupe de Reconnaissance
GAO IV/551
Inscription au tableau spécial Légion d'honneur
La présente promotion ne comporte pas l'attribution de la Croix de guerre.
24 octobre 1940
Excellent commandant Je groupe d'observation qui a remarquablement commandé son unité et en a obtenu le meilleur rendement. A été cité.
REGIS
Pierre
Lieutenant
Observateur
GR I/35
Citation à l'Ordre de l'Armée Aérienne, comportant l'attribution de la Croix de guerre avec palme
8 mars 1941
Officier observateur calme, courageux et sûr. A fait preuve des plus belles qualités d'activité réfléchie et de cœur, notamment au cours du bombardement aérien du terrain de Mantes, le 3 juin 1940. Tombé glorieusement au champ d'Honneur, le 7 juin, au cours d'une reconnaissance aérienne à l'intérieur des lignes ennemies.
Légion d'Honneur : Citation à l'Ordre de l'Armée Aérienne à titre posthume, comportant l'attribution de la Croix de guerre avec palme
22 août 1941
Officier observateur calme, courageux et sûr. A fait preuve des plus belles qualités d'activité réfléchie et de cœur, notamment au cours du bombardement aérien du terrain de Mantes, le 3 juin 1940. Tombé glorieusement au champ d'honneur, le 7 juin 1940, au cours d'une reconnaissance aérienne à l'intérieur des lignes ennemies.
RESCOUSSIE
Sylvain - Emile - Daniel
Sergent-Chef
Pilote
GR II/55
Citation à l'Ordre de l'Armée Aérienne, comportant l'attribution de la Croix de guerre avec palme
8 janvier 1942
Brillant et ardent Pilote d'un équipage d'élite. A exécuté depuis le début de la guerre plusieurs missions bien réussies, au cours desquelles il a toujours fait preuve de cran, de calme et de sang-froid. A trouvé une mort glorieuse, le 19 mai 1940, au cours d'une reconnaissance en vol rasant particulièrement importante comportant le survol sur une grande profondeur du territoire occupé par l'ennemi.
Citation à l'Ordre de l'Armée Aérienne, comportant l'attribution de la Croix de guerre avec palme, à titre posthume
20 février 1943
Brillant et ardent pilote d'un équipage d'élite. A exécuté depuis le début de la guerre plusieurs missions bien réussies aucours desquelles il a toujours fait preuve de cran, dee calme et de sang-froid. A trouvé une mort glorieuse, le 19 mai 1940, au cours d'une reconnaissance en vol rasant particulièrement importante comportant le survol sur une grande profondeur du territoire occupé par l'ennemi.
RETOURNA
Paul - Marie
Capitaine
Pilote
GR I/33
Citations à l'ordre de l'armée aérienne comportant de la Croix de guerre avec palme.
28 octobre 1940
Officier réunissant des qualités techniques et professionnelles exceptionnelles. A exécuté une serie de missions stratégiques profondes chez i'ennemL Grâce à son sang-froid raisonné et à son cran, a pu mener à bien toute expédition entreprise, rapportant chaque fois des renseignements d'une importance primordiale le commandement. Le 25 mai 1940, notamment, a rapporté une documentation photographique sur des terrains d'aviation ennemis inconnus jusqu'alors. Au cours de différents vols a été pris à partie par une D. C. A. très active, a continué avec un calme imperturbable sa route sans se soucier des tirs encadrants de plus en plus précis.
RIESSER
Jean
Capitaine
Pilote
GAO I/551
Citation à l'Ordre de l'Armée Aérienne, comportant l'attribution de la Croix de guerre avec palme, à titre posthume
18 décembre 1942
Officier pilote de classe, plein d'allant et d'une grande conscience professionnelle. Le 11 mai 1940, au cours d'une mission de reconnaissance en vol rasant, a réussi à déjouer l'attaque de la chasse ennemie et a rapporté des renseignements précieux pour le commandement. A trouvé une mort glorieuse, le 15 mai, au cours d'une nouvelle mission de reconnaissance à basse altitude, son avion ayant été abattu par le lir de la D. C. A. adverse.
RIGAL
Marcel-Louis
Sergent-Chef (Réserve)
Mitrailleur
GAO 518
Inscrisption aux tableaux spéciaux de la Médaille Militaire. La présente nomination comporte l'attribution de la Croix de guerre avec palme.
21 août 1940
Mitrailleur plein d'allant. Au cours d'une mission d'observation, attaqué par la D. C. A. et neuf Messerschmitt, s'est défendu jusqu'au sol,. Bien que l'attaque ait eu lieu par l'arrière et dirigée contre lui. Blessé grièvement et un avion en feu, a réussi à se dégager et a montré un courage et un stoïcisme dignes tous éloges,
RIMLINGER
Georges - andré
Sergent-Chef
Mitrailleur
GAO 510
Inscription au tableau spécial de la médaille militaire
La présente promotion comporte l'attribution de la Croix de guerre ave palme
14 février 1941
Sous-officier très brave. Attaqué par plusieurs Messerschmidt au cours d'une reconnaissance, le 13 mai 1940, au-dessus de Sedan, a été très grièvement blessé. Amputé de la jambe gauche.
ROBERT
André
Adjudant
Mitralleur
Citations à l'ordre de l'armée comportant l'attribution de la Croix de guerre avec palme.
14 décembre 1939
Sont cités à l'ordre de l'armée aérienne,: ISRAËL (Pierre), lieutenant;' BERNARD (Michel), adjudant; ROBERT (André), adjudant;
équipage remarquable de cohésion et de sang, froid. Chargé d'une reconnaissance que rendaient difficile les circonstances atmosphériques n'a pas hésité à accomplir.sa mission à basse altitude et malgré une défense antiaérienne très active de l'ennemie a recueilli les renseignements photographiques les plus précieux. Attaqué par la chasse, a obligé l'adversaire à rompre le combat, et a réussi à rentrer dans nos lignes malgré la mise hors d'usage d'un moteur par le feu de l'ennemi, faisant preuve au cours de ces circonstances d'un magnifique mépris du danger.
Inscription au tableau spécial de la Médaille Militaire
La présente promotion comporte l'attribution de la Croix de guerre ave palme
16 mai 1941
Sous-officier d'élite, dont la bravoure n'a d'égale que la modestie. Mitrailleur adroit et expérimenté. Le 5 novembre 1939, a été très grièvement blessé par balle et brûlé au visage dans l'accomplissement d'une mission de reconnaissance en territoire ennemi, au cours de laquelle les autres membres de l'équipage ont trouvé la mort. Prisonnier, a été rapatrié comme grand blessé. Déjà cité.
ROBERT
Jean
Capitaine
Pilote
GR I/35
Citations à l'ordre de l'armée aérienne comportant de la Croix de guerre avec palme.
8 novembre 1940
Commandant d'escadrille, animé des plus belles vertus françaises. A toujours donné à ses équipages un magnifique exemple de courage tranquille et d'abnégation. Le 4 juin 1940, au cours d'une mission de reconnaissance dans les lignes ennemies, a été attaqué par plusieurs chasseurs ennemis. Blessé grièvement dès le début du combat, a continué à piloter jusqu'à la limite de ses forces pour ramener son avion dans les lignes amies. A trouvé au cours de ce suprême effort une mort glorieuse. Totalisait 1.100 heures de vol dont 200 heures de nuit.
 
Légion d'Honneur :Citation à l'Ordre de l'Armée Aérienne à titre posthume, comportant l'attribution de la Croix de guerre avec palme
25 février 1941
Commandant d'escadrille, animé des plus belles vertus françaises. A toujours donné à ses équipages un magnifique exemple de courage tranquille et d'abnégation. Le 4 juin 1940, au cours d'une mission de reconnaissance dans les lignes ennemies, a été attaqué par plusieurs chasseurs ennemis. Blessé grièvement dès le début du combat, a continué à piloter jusqu'à la limite de ses forces, pour ramener son avion dans les lignes amies. A trouvé au cours de ce suprème effort une mort glorieuse. Totalisait 1.100 heures de vol, dont 200 de nuit.
ROBERT
Henri
Sergent-Chef
Pilote
GR II/55
Citations à l'ordre de l'armée aérienne comportant de la Croix de guerre avec palme.
1 décembre 1940
Pilote complet au sang-froid remarquable et au cran admirable. Vient encore de se distinguer dans l'accomplissement de deux missions particulièrement dangereuses et délicates. Le 20 mai, au cours d'un vol de 70 kilomètres dans une région particulièrement défendue, a permis à son observateur de rapporter des renseignements par ticulièrement importants sur un mouvement: de chars ennemis. Est rentre avec un obus et des balles dans son avion. Le 26 mai au cours d'une mission du même genre a eu les glaces de son avion enlevées par un obus de petit calibre et a dû faire preuve d'une grande virtuosité pour ramener son avion au terrain de base.
Citation à l'Ordre de l'Armée Aérienne, comportant l'attribution de la Croix de guerre avec palme
19 mai 1941
Brillant pilote d'un équipage d'élite, spécialiste des missions difficiles et dangereuses. A fait preuve à différentes reprises d'une grande virtuosité et d'un sang-froid remarquables. A plusieurs fois ramené au terrain son avion atteint par les projectiles de petit calibre alors qu'il attaquait à la mitrailleuse les colonnes ennemies et qu'il permettait à son observateur de dénombrer. A trouvé une mort glorieuse à la suite de graves brùlures reçues, le 20 juin 1940, audessus des lignes ennemies, en cherchant à conserver son avion en ligne de vol pour essayer de permettre à son équipage de sauter en parachute. Déjà cité.
Citation à l'Ordre de l'Armée Aérienne, comportant l'attribution de la Croix de guerre avec palme à titre posthume
25 juillet 1942
Brillant pilote d'un équipage d'élite, spécialiste des missions difficiles et dangereuses. A fait preuve, à différentes reprises, d'une grande virtuosité et d'un sang-froid remarquables. A plusieurs fois ramené au terrain son avion atteint par les projectiles de petit calibre, alors qu'il attaquait à la mitrailleuse des colonnes ennemies qu'il permettait à son observateur de dénombrer. A trouvé une mort glorieuse à la suite de graves brûlures reçues, le 20 juin 1940, au-dessus des lignes ennemies, en cherchant à conserver son avion en ligne de vol pour essayer de permettre à son équipage de sauter en parachute. Déjà cité.
ROBERT
Marius
Lieutenant
Observateur
GAO 518
Citation à l'Ordre de l'Armée Aérienne, comportant l'attribution de la Croix de guerre avec palme
8 mars 1941
A effectué de nombreuses missions de guerre du 10 mai au 15 juin. Effectuant, le 15 juin, une mission dans la région de Troyes, au profit des troupes terrestres chargées de ralentir l'avance ennemie, A été attaqué par la D. C. A. Après avoir échappé à plusieurs reprises à des tirs particulièrement denses, a été descendu par l'artillerie ennemie.
Citation à l'Ordre de l'Armée Aérienne, comportant l'attribution de la Croix de guerre avec palme, à titre posthume
18 juillet 1943
Faisait en qualité d'observateur partie de l'équipage cité à l'ordre de l'armée aérrenne (ordre « C » n° 72 du 14 février 1941 du secrétaire d'Etat à l'aviation), avec le motif suivant: « Equipage d'élite. A effectué de nombreuses missions de guerre du 10 mai au 15 juin 1940. Effectuant, le 15 juin 1940, une mission dans la région de Troyes au profit des troupes terrestres chargées de ralentir l'avance ennemie, a été attaqué par la D. C. A. Après avoir échappé à plusieurs reprises à des tirs particulièrement denses, est tombé glorieusement au cours de cette mission ».
ROBIC
Pierre
Sergent-Chef
Pilote
GAO 511
Citations à l'ordre de l'armée aérienne comportant de la Croix de guerre avec palme.
9 août 1940
Excellent sous-officier pilote, a effectué, le 13 mai 1940, avec intelligence et précision, une importante mission, au cours de laquelle il eut à subir, outre le feu précis de la défense anti-acrienne, un combat avec un appareil de bombardement ennemi et une attaque d'avions de chasse adverse. A effectué complètement et brillamment sa mission, faisant preuve de qualités de sang-froid et de courage.
ROCHARD
Robert - Lionel
Commandant
Commandant de Groupe et Observateur
Citations à l'ordre de l'armée aérienne comportant de la Croix de guerre avec palme.
11 juillet 1940
Commandant de groupe modèle. Est un exemple pour tous. Alliant à un magnifique allant, d'exceptionnelles qualités professionnelles, n'a cessé de payer de sa personne, effectuant plusieurs missions à très basse altitude, dont une. particulièrement délicate qu'il a tenu à exécuter lui-même, le 15 mai 1940, comme observateur. A dû faire face à de nombreuses attaques de la chasse ennemie et subir les violentes réactions de la défense au sol. Avec un appareil fortement endommagé, a néanmoins poursuivi sa mission avec une rare maîtrise et jusqu'à complète exécution, rapportant des renseignements très importants pour le commandement.
ROUGETET
Lucien
Adjudant
Pilote
GAO II/520
Citations à l'ordre de l'armée aérienne comportant de la Croix de guerre avec palme.
28 août 1940
Equipage :
ROUGETET (Lucien), adjudant;
PARISOT (Jean), lieutenant;
CARDON (Roger), adjudant,
Equipage d'élite, magnifique exemple d'héroïsme et d'abnégation. Le 20 mai 1940, chargé d'exécuter une mission de reconnaissance profonde dans les lignes ennemies, a été de suite en butte aux feux nourris de la défense antiaérienne. A néanmoins poursuivi sa mission, l'avion criblé de balles. Pris à nouveau à partie par la D. C. A., le pilote grièvement blessé de deux balles à la tête et de nombreuses balles dans les jambes, l'avion en Hommes, réussit néanmoins, avec un courage inouï, à ramener l'appareil dans nos lignes et meurt quelques instants après. Le mitrailleur a une jambe cassée à l'atterrissage, l'observateur un poignet brisé et la figure brûlée ne songe qu'à dégager ses camarades et à communiquer sans retard au commandement les précieux renseignements qu'il a ramenés de sa mission.
Médaille Militaire : Citation à l'Ordre de l'Armée Aérienne à titre posthume, comportant l'attribution de la Croix de guerre avec Palme
1 février 1941
Héroïque pilote, audacieux, plein d'allant et d'abnégation : le 20 mai 1940, grièvement blessé, au cours d'une reconnaissance, de deux balles dans la tête et de nombreuses balles dans les jambes, un moteur de son avion atteint et en flammes, a réussi, grâce à son habileté et malgré la gravité de ses blessures, à tenir les commandes pendant quinze minutes environ et à ramener son avion dans les lignes amies. Est mort à son poste après avoir sauvé la vie de son équipages.
ROUGH
Roger - Lucien
Sergent
Pilote
GR I/14
Citations à l'ordre de l'armée aérienne ne comportant pas la Croix de guerre avec palme.
30 octobre 1940
Excellent sous-officier pilote, ayant toujours fait preuve des plus belles qualités de courage et de sang-froid. Le 14 mai 1940, son observateur ayant été tué au cours d'une mission à l'intérieur des lignes ennemies, a réussi à ramener son avion criblé de balles sur un terrain ami.
ROUIG
Jean - Roger
Sous-Lieutenant
Observateur
GAO I/551
Citations à l'ordre de l'armée aérienne comportant de la Croix de guerre avec palme.
1 décembre 1940
Sous-lieutenant observateur d'élite, totalisant sept missions et 10 heures 05 de vol de guerre au cours desquelles son avion fut souvent atteint par le feu de l'ennemi. A montré les plus belles qualités de dévouement et d'abnégation lors d'une mission sur les lignes, alors que son avion était en flammes à la suite d'une attaque de chasse adverse. S'est refusé à quitter le bord en parachute pour ne. pas rester dans les lignes ennemies. S'est posé en territoire ami, grièvement brûle.
Inscription au tableau spécial Légion d'honneur
La présente promotion comporte l'attribution de la Croix de guerre ave palme
16 mai 1941
Sous-lieutenant observateur d'élite. A participé à de nombreuses missions de reconnaissance au cours desquelles son avion fut souvent atteint par le feu de l'ennemi. A montré les plus belles qualités de dévouement et d'abnégation, le 8 juin 1940, lors d'une mission sur ies lignes. Son avion étant en flammes à la suite d'une attaque de chasse adverse, s'est refusé à quitter le bord en parachute pour ne pas rester dans les lignes ennemies. S'est posé en territoire ami, grièvement brûlé. Déjà cité.
ROUILLON
Lucien - René
Lieutenant
Observateur
GR II/52
Citations à l'ordre de l'armée aérienne comportant de la Croix de guerre avec palme.
25 août 1940
Offlcier observateur d'élite ayant assuré dans des conditions particulièrement brillantes le commandement provisoire de son escadrille pentnt trois mois. Au cours des nombreuses dissions aérienres de guerre accomplies, a fait preuve d'un cran et d'une conscience professionnelle dignes d'éloges. A trouvé la mort, le 13 mai 1940, dans une chute d'avion, alors qu'il quittait son terrain d'opération pour effectuer une reconnaissance de nuit de plus haute importance.
Légion d'Honneur : Citation à l'Ordre de l'Armée Aérienne à titre posthume, comportant l'attribution de la Croix de guerre avec palme
26 avril 1941
Officier observateur d'élite ayant assuré dans des conditions particulièrement brillantes le commandement provisoire de son escadrille pendant trois mois. Au cours des nombreuses missions aériennes de guerre accomplies, a fait preuve d'un cran et d'une conscience professionnels dignes d'éloges. A trouvé la mort le 13 mai 1940, dans une chute d'avion, alors qu'il quittait son terrain d'opérations pour effectuer une reconnaissance de nuit de la plus haute importance.
ROULIN
Albert
Adjudant
Pilote
GR I/22
Inscription au tableau spécial de la médaille militaire
La présente promotion ne comporte pas l'attribution de la Croix de guerre.
24 octobre 1940
Modèle du pilote calme, adroit, l'adjudant Roulin a eu en opérations une magnifique conduite qui lui a valu une citation à l'ordre. En vol rasant, à toutes altitudes, malgré des tirs précis et violents de la D. C. A., voire même en présence de la chasse ennemie, il a effectué toutes les missions avec une conscience, une intrépidité telles qu'il a toujours permis à son observateur de recueillir des renseignements précis et importants.
Citation à l'Ordre de l'Armée Aérienne, comportant l'attribution de la Croix de guerre avec palme
5 juillet 1942
Déjà cité à l'ordre, a continué à faire preuve des mêmes qualités de courage et de ténacité. S'est distingué à maintes reprises et tout particulièrement, le 18 mai 1940, en poursuivant sa mission avec calme malgré la présence à vue d'une chasse ennemie, prête à intervenir.
(Cette citation annule et remplace celle à l'ordre de la division aérienne, accordée par ordre général no 4, du 21 juin 1940, du général commandant la zone d'opérations aériennes Nord.)
ROUPAIN
Jean
Lieutenant
Observateur
GR II/55
Citation à l'Ordre de l'Armée Aérienne, comportant l'attribution de la Croix de guerre avec palme
19 mai 1941
Magnifique officier observateur faisant preuve, en toutes circonstances, d'une énergie farouche, d'une audace réfléchie, d'une bravoure éclatante; volontaire pour les missions les plus dangereuses et les plus délicates. Le 9 juin 1940, après un véritable assaut livré jusqu'à complet épuisement des munitions à des colonnes motorisées ennemies et leur avoir causé des pertes sérieuses, a dû atterrir, son avion criblé d'obus de petit calibre, sur un terrain de fortune à l'arrière des lignes. Blessé à la tête et à la jambe, ne s'est rendu à l'hôpital qu'après avoir téléphoné au commandant les importants renseignements recueillis au cours de sa mission. Ayant refusé de se laisser évacuer, a rejoint; son groupe où, les 16 et 21 juin, il a encore exécuté d'une façon particulièrement brillante des missions de reconnaissance en vol rasant
ROUSSEAU
René
Sergent
Mitrailleur
GAO 515
Citations à l'ordre de l'armée aérienne comportant de la Croix de guerre avec palme.
16 novembre 1940
Jeune sous-offi cier mitrailleur au courage calme, volontaire pour toute mission. A effectué quinze missions de guerre, dont plusieurs'sous le feu de la D. C. A. ennemie, au cours desquelles son avion a reçu plusieurs éclats.
ROUSSEL
Jean
Lieutenant
Observateur
GAO 548
Légion d'Honneur : Citation à l'Ordre de l'Armée Aérienne à titre posthume, comportant l'attribution de la Croix de guerre avec palme
22 août 1941
Officier observateur animé du plus haut esprit de devoir et de sacrifice. Exemple de courage froid et réfléchi. A fourni au commandement de très précieux renseignements au cours de trente missions photographiques effectuées à faible altitude dans les circonstances les plus périlleuses. A toujours accompli jusqu'au bout sa mission, bien que son avion ait été fréquemment touché par les balles ennemies.Déjà cité pour faits de guerre. A trouvé une mort glorieuse, le 24 avril 1940, il bord de son avion atteint par la D. C. A. ennemie;
ROZES
Paul
Lieutenant
Pilote
GR I/52
Citations à l'ordre de l'armée aérienne comportant de la Croix de guerre avec palme.
28 octobre 1940
Officier pilote observateur d'une valeur exceptionnelle, ayant accompli depuis le début des hostilités de nombreuses missions de reconnaissance à grande distance. Toujours volontaire pour les missions les plus périlleuses, a donné à tous le plus bel exemple de courage et de cran. Le 11 mai 1940, attaqué par deux avions ennemis, par son habileté et son sang-froid, a réussi à dégager son équipage et a accompli entièrement la mission qui lui était demandée.
RUIZ
Alberto
Sergent
Radio
GR I/14
Citations à l'ordre de l'armée aérienne ne comportant pas la Croix de guerre avec palme.
30 octobre 1940
Jeune sous-officier radio, courageux et fanatique de son métier. Le 17 mai 1940, a contribué grandement à sauver son équipage attaqué à fond par six Messerschmitt-109 en effectuant des tirs ajustés et donnant au pilote, avec le plus grand sang-froid, des indications précises sur la position des avions ennemis.
SACQUEPEE
Robert - Eugène - Alphonse
Adjudant
Mitrailleur
GAO 552
Citations à l'ordre de l'armée aérienne comportant de la Croix de guerre avec palme.
27 août 1940
Equipage:
COLPIN (Paul-Louis), lieutenant;
LUX (Jean-Joseph-Henri), adjudant-chef;
SACQUEPEE (Robert-Eugène-Alphonse), adjudant,
Equipage modèle qui, désigné pour une mission de commandement difficile et dangereuse, a su s'en acquitter malgré un feu violent de la D. C. A. ennemie. L'appareil plusieurs fois touché par les bailles ennemies est venu s'abattre à quelques kilomètres du terrain de travail, mais grâce aux précautions prises par l'observateur, il fut possible de recueillir le résultat de sa mission et le commandement fut ainsi renseigné utilement.
Médaille Militaire : Citation à l'Ordre de l'Armée Aérienne à titre posthume, comportant l'attribution de la Croix de guerre avec Palme
1 février 1941
Equipage modèle qui, désigné pour une mission de commandement difficile et dangereuse a su s'en acquitter malgré un feu violent de la D. C. A. ennemie. L'appareil, plusieurs fois touché par fes balles ennemies, est venu s'abattre à quelques kilométres du terrain de travail; mais, grâce aux précautions, prises par l'observateur, il fut possible de recueillir le résultat de sa mission et le commandement fut ainsi renseigné utilement.
SAGET
Pierre - Paul
Commandant
Commandant forces Aériennes de Division
Forces Aériennes N°31
Citations à l'ordre de l'armée aérienne comportant de la Croix de guerre avec palme.
8 novembre 1940
Commandant des forces aériennes de la division a fait preuve pendant les opérations lu 14 mai au 20 juin 1940 des plus belles qualités militaires. S'est particulièrement distingué le 25 mai en remplissant une mission ie renseignements périlleuse et en ramenant dans nos lignes son appareil graveme'nt endommagé par le feu de l'ennemi.
SAGON
Henri
Capitaine
Pilote
Citation à l'Ordre de l'Armée Aérienne, comportant l'attribution de la Croix de guerre avec palme
5 juillet 1942
Ayant pris le commandement de son escadrille le 23 mai 1940, s'est tout de suite imposé par sa valeur personnelle et ses qualités de chef. Payant d'exemple, a effectué. entre le 29 mai et le 14 juin, quatre missions de guerre dans des circonstances difficiles. A eu son avion gravement atteint par le feu de l'artillerie anti-aérienne ennemie au cours de la dernière d'entre elles. Déjà cité, A été fait prisonnier.
SAINT-BONNET
Aimé
Sergent
Pilote
GAO 543
Citation à l'Ordre de l'Escadre Aérienne. Cette citation n'est pas parue au Journal Officiel

Brillant sous-officier pilote calme et audacieux qui au cours de missions difficiles a montré beaucoup se sang-froid. C'est particulièrement signalé les 8 et 9 juin sur le front de l'Aisne.

Source : Mr Dominique SAINT-BONNET , fils de Aimé SAINT-BONNET

SAINTE-MARIE
Roland
Sergent-Chef
Mitrailleur
GAO 518
Inscription au tableau spécial de la médaille militaire
La présente promotion comporte l'attribution de la Croix de guerre ave palme
14 février 1941
Très grièvement blessé, le 15 juin 1940, à Saint-Germain, près de Troyes, dans l'accomplissement d'une mission de reconnaissance, au cours de laquelle l'avion où il avait pris place volontairement comme mitrailleur s'écrasa au sol et prit feu, causant la mort du pilote et de l'observateur.
SAUDUBRAY
Gaston
Adjudant-Chef
Mitrailleur
GR II/55
Inscription au tableau spécial Légion d'honneur
La présente promotion ne comporte pas l'attribution de la Croix de guerre.
24 octobre 1940
Excellent mitrailleur, dévoué et courageux. A accompli plusieurs missions de guerre. Médaillé militaire de 1929. A été cité.
SAURT
Sergent
Mitrailleur
Citations à l'ordre de l'armée aérienne comportant de la Croix de guerre avec palme.
25 août 1940
Equipage remarquable par sa valeur professionnelle, sa cohésion et son sang-froid. Le 13 mai 1940, au cours d'une mission de reconnaissance au-dessus du territoire ennemi, s'est heurté à un avion d'observation adverse protégé par neuf chasseurs et l'a abattu. Poursuivi pendant trente-cinq minutes en vol rasant, a été l'objet d'assauts répétés de. ses adversaires. A abattu probablement l'un d'eux. L'avion, ayant été mis en flammes, a pu atterrir dans nos lignes, rapportant de précieux renseignements.
SCHONER
Albert
Sergent-Chef
Pilote
GAO I/520
Citations à l'ordre de l'armée aérienne comportant de la Croix de guerre avec palme.
30 octobre 1940
Pilote de grande classe, ardent et brave. S'est maintes fois distingué depuis le début de la campagne, de reconnaissances particulièrement importantes et délicates. Le 14 juin 1940, au retour d'une mission sur les lignes, s'est trouvé aux prises avec deux Dornier-17.Grâce à son esprit de décision et à son habileté dans la manœuvre a réussi à mettre en fuite le premier de ses adversaires après l'avoir gravement touché et à abattre le second tombé en flammes.
SEGUELA
Marc
Adjudant-Chef
Pilote
Citation à l'Ordre de l'Armée Aérienne, comportant l'attribution de la Croix de guerre avec palme
22 juillet 1941
Adjudant-chef pilote appelé au plus bel avenir; animé d'une foi ardente et d'un courage exceptionnel. A trouvé une mort glorieuse, le 19 mai 1940, au cours d'une mission de reconnaissance en vol rasant au-dessus d'une zone très fortement defendue par la chasse et la D. C. A. ennemies.
Citation à l'Ordre de l'Armée Aérienne à titre posthume, comportant l'attribution de la Croix de guerre avec palme
25 mai 1942
Adjudant-chef pilote appelé au plus bel avenir, animé d'une foi ardente et d'un courage exceptionnel. A trouvé une mort glorieuse, le 24 mai 1940, au cours d'une mission de reconnaissance en vol rasant au-dessus d'une zone fortement défendue par la chasse et la D.C. A ennemies.
SENN
Henri
Adjudant-Chef
Pilote
GAO 507
Citations à l'ordre de l'armée aérienne, comportant l'attribution de la Croix de guerre avec palme.
28 décembre 1939
Equipage d'élite. En mission d'observation, le 20 septembre 1939, a été attaqué par une patrouille de cinq avions de chasse. A fait face bravement à l'adversaire. Bien que le pilote et l'observateur aient été blessés, a réussi, malgré une poursuite acharnée- jusqu'à 25 kilomètres à l'intérieur Ces lignes françaises, à atterrir en campagne, rapportant ainsi des documents.photographiques de grande importance.
SICARD
Jean-Gfrançois
Adjudant
Mécanicien-Mitrailleur
GR I/35
Citation à l'Ordre de l'Armée Aérienne à titre posthume, ne comportant pas l'attribution de la Croix de guerre.
26 juillet 1942
Sous-officier mécanicien de grande valeur; Modèle de confiance et de dévouement, toujours prêt à voler à bord des avions dont il était chargé. A trouvé une mort glorieuse au cours d'un vol de reconnaissance et de navigation dans la zone des armées, le 21 mars 1940.
SIEGLER
Pierre
Capitaine
Pilote
GR I/36
Citations à l'ordre de l'armée aérienne comportant de la Croix de guerre avec palme.
3 septembre 1940
Chef d'escadrille de grande valeur, d'un allant et d'une conscience professionnelle hors de pair. S'impose à son unité par ses magnifiques qualités de chef et d'exécutant. S'est signalé, en particulier, le 17 mai, au cours d'une reconnaissance profonde en territoire allemand, entièrement accomplie malgré le tir de la D. C. A. et de deux interventions successives de chasseurs ennemis. Est rentré avec de nombreuses traces d'éclats d'obus et de balles. Le 8 juin, malgré une très forte activité de la chasse et de la D. C. A. adverses, a exécuté, par ciel pur, une mission de reconnaissance à basse .altitude, rapportant au commandement des renseignements particulièrement importants.
SMET
Roger
Capitaine
Observateur
GAO 510
Citations à l'ordre de l'armée aérienne comportant de la Croix de guerre avec palme.
3 septembre 1940
Officier de renseignements payant constamment de sa personne. Le 27 mai 1940, chargé d'une mission d'accompagnement d'infanterie, a' poursuivi et achevé sa mission malgré la mise hors de combat de son mitrailleur. Attaqué au retour par sept Messerschmitt, a eu son avion incendié et descendu dans nos lignes. Est sorti indemne des débris de son appareil. Déjà proposé pour une citation à l'ordre de l'armée pour fait d'armes.
Citations à l'ordre de l'armée aérienne comportant de la Croix de guerre avec palme.
30 octobre 1940
Magnifique officier observateur. Toujours volontaire pour les missions les plus périlleuses. Du 12 au 16 mai 1940, au plus fort de la bataille et quoique blessé à la main, au cours d'un bombardement, est allé à plusieurs re-prises loin chez l'ennemi, sans protection et malgré de puissants barrages de chasse. A réussi à rapporter au commandement des renseignements d'une extrême importance.
SOGNET
Henri
Lieutenant
Observateur
GAO I/506
Inscrisption aux tableaux spéciaux de, la Légion d'honneur. La présente nomination comporte l'attribution de la Croix de guerre avec palme.
10 juillet 1940
Officier observateur d'élite, d'un courage et d'un sang-froid exemplaires. Après un combat de vingt minutes où son équipage avait lutté seul contre douze chasseurs ennemis et où son pilote et son mitrailleur avaient été mis hors de combat, a réussi à ramener lui-même dans nos lignes l'avion désemparé dont il était le chef de bord. Gravement blessé à l'atterrissage.
SORDET
Sergent-Chef
Pilote
GR I/35
Citations à l'ordre de l'armée aérienne comportant de la Croix de guerre avec palme.
25 août 1940
Jeune pilote particulièrement doué et plein de cran. Parti, le 12 mai 1940, pour effectuer une mission dans les lignes adverses, a été attaqué par huit avions de chasse ennemis. Son avion ayant été incendié par la première rafale et lui-même blessé, a manœuvré avec sang-froid, posant impeccablement son avion en flammes et sauvant ainsi la vie de son équipage.
SOUTIF
Henri - Octave
Sergent
Mitrailleur
GAO 504
Citations à l'ordre de l'armée aérienne comportant de la Croix de guerre avec palme.
8 novembre 1940
Mitrailleur décidé, modèle de conscience et de dévouement. Le 15 mai 1940 à l'issue d'une mission où son observateur a été tué et son pilote grièvement blessé, a tenu en échec les chasseurs ennemis qui poursuivaient son avion rentrant désemparé dans nos lignes. A été blessé au cours de ce combat.
Citation à l'Ordre de l'Armée Aérienne, comportant l'attribution de la Croix de guerre avec palme.
30 juillet 1943
Mitrailleur décidé, modèle de conscience et de dénuement. Le 15 mai 1940, à l'issue d'une mission où son observateur a été tué et son pilote grièvement blessé, a tenu en échec les chasseurs ennemis qui poursuivaient son avion rentrant désempare dans nos lignes. A été lui-même grièvement blessé au cours de ce combat.
(Cette nomination annule et remplace, la citation à l'ordre de l'armée aérienne, acordée par ordre « C » no 69, en date. du 3 juin 1940, du général commandant en chef des forces aériennes.)
SPIELREIN
Albert
Lieutenant
Citations à l'ordre de l'armée aérienne comportant de la Croix de guerre avec palme.
7 avril 1940
Officier calme, résolu et brave qui a exécuté avec succès des reconnaissances lointaines. S'est particulièrement distingué le 14 octobre 1939, au cours d'une reconnaissance photographique. Attaqué par 4 Heinckel, leur a livré, un combat acharné au cours duque de nombreuses balles ont atteint son appareil et a réussi à rapporter des renseignements très intéressants sur le dispositit .antichar ennemi. Continue à se distinguer par son ardeur.
STEIDLE
Camille
Sergent-Chef
Mitrailleur
Citation à l'Ordre de l'Armée Aérienne, comportant l'attribution de la Croix de guerre avec palme
13 novembre 1941
Sous-officier mitrailleur dont l'habileté et la modestie sont à citer en exemple. Animé d'un patriotisme ardent, tou- jours volontaire pour toutes les missions, a accompli en territoire ennemi huit reconnaissances profondes. A trouvé une mort glorieuse dans le ciel de Sedan, le 15 mai 1940.
Citation à l'Ordre de l'Armée Aérienne, comportant l'attribution de la Croix de guerre avec palme, à titre posthume
3 juillet 1943
Sous-officier mitrailleur dont l'habileté et la modestie sont â citer en exemple. Animé d'un patriotisme ardent, toujours volontaire pour toutes les missions, a accompli en territoire ennemi huit reconnaissances profondes. A trouvé une mort glorieuse, dans le ciel de Sedan, le 15 mai 1940.
SUEUR
Jean
Lieutenant
Pilote
Légion d'Honneur : Citation à l'Ordre de l'Armée Aérienne à titre posthume, comportant l'attribution de la Croix de guerre avec palme
15 mai 1941
Officier pilote de très haute valeur morale et professionnelle ayant servi l'aviation avec tout son cœur et sa vive intelligence. N'a cessé d'être un brillant exemple pour le personnel navigant de l'unité. Volontaire pour effectuer, le 11 septembre 1939, une mission de reconnaissance particulièrement difficile en territoire ennemi, n'a pas hésité, pour recueillir les renseignements demandés par le commandement, à survoler à basse altitude les organisations adverses. A trouvé une mort glorieuse au cours de cette mission.
SUSS
Georges
Sergent
Mitrailleur
GAO I/520
Citations à l'ordre de l'armée aérienne comportant de la Croix de guerre avec palme.
30 octobre 1940
Sous-officier mitrailleur de très grande valeur. Exemple de hardiesse et d'abnégation; toujours volontaire pour les missions les plus périlleuses. Le 14 juin 1940, au cours d'un combat aérien contre deux bombardiers ennemis, a contribué par son tir précis et ajusté à désemparer le premier de ses adversaires et à abattre le second tombé en flammes.
Citations à l'ordre de l'armée aérienne comportant de la Croix de guerre avec palme.
29 juin 1940
Equipage de valeur, chargé, le 12 mai 1940, de ravitailler en munitions un petit poste encerclé par l'ennemi et de lancer à ce détachement un pli contenant un ordre de commandement de toute première importance. A accompli sa mission, en vol rasant, pendant un combat terrestre particulièrement violent. Est rentré à son terrain avec un avion criblé de balles., un moteur arrêté et l'autre fortement endommagé. A montré, en cette occasion, une maîtrise et une bravoure qui ont fait l'admiration des combattants de l'air et de terre.

 

 

 

 

 

 

 

 
Site in French
 
Site in English