BLOCH MB135

 


Technique
Type
Bombardier lourd quadrimoteur quadriplace à ailes basses et train rentrant
Date 1er Vol
12 Janvier 1939
Envergure
21.28 m
Longueur
15.44 m
Hauteur
3.90 m
Surface Alaire
60 m²
Poids à Vide
5840 kg
Poids Total
11484 kg
Vitesse de Croisière
425 km/h
Vitesse Maximale
500 km/h à 5000 m
Vitesse Montée
plafond
9940 m
Autonomie
2000 kms
Equipage
4 personnes
Motorisation
4 Moteurs Gnôme-Rhône 14 M-6/7 _ 14 Cyl. en étoile refroidis par air, de 700CV au décollage
Armement
1 Mitrailleuse MAC de 7.5mm sur affût dans le nez
1 Canon Hispano-Suiza de 20mm en position dorsale
1 Mitrailleuse MAC de 7.5mm sur affût en position ventrale
1350kg de bombes en soute

 


Production

Un seul prototype fut construit, avant l'abandon du programme au profit de multimoteurs plus classiques et déja en production tels que les Amiot 350.

 


Histoire

Le Bloch MB 135 est né du programme A21 de Décembre 1936. Celui-ci concernait tout dabord un projet de Bimoteurs B4 équipés de moteurs Gnôme Rhône (1934), programme étendu ensuite à des quadrimoteurs. Le Bloch MB 135 était en concurrence avec notamment les Breguet Br 482 ou CAO 700, autres quadrimoteurs.

La conception du Bloch MB135 est liée au Bloch MB131. La Société Bloch, partie intégrante de la SNCAO après la nationalisation des Entreprises Aéronautiques, a tenté d'améliorer son Bloch MB 131, dont le principal défaut est la sous-motorisation. Les moteurs sont remplacés par des Hispano-suiza 14 AA et l'appareil devint le MB133 doté par ailleurs d'une double dérive. Celui ne vola qu'en 1937 et il fut suivi rapidement par le Bloch MB134 assez semblable. L'étude de ce projet s'étira dans le temps et le premier des trois prototypes commandés ne vola finalement qu'en juillet 1939. Cet appareil, rapide, est accidenté en Avil 1940 lors d'essais au CEMA, et fut finalement détruit devant l'avance Allemande. En parallèle de ce projet, la société Bloch développa un dérivé quadrimoteur, formule peu courante à cette époque, sous le nom de Bloch MB135.

Un seul des deux prototypes fut fabriqué, équipé de moteurs Gnôme-Rhône 14M, moins puissants que les Gnôme-Rhône 14P, mais de section plus étroite, les moteurs Gauches (Gnôme-Rhône 14M6) tournants dans le sens inverse que les droits (Gnôme-Rhône 14M7).

Le Bloch MB 135 fait son premier vol à villacoublay le 12 Janvier 1939. Cet appareil ce montra d'emblée performant et maniable, mais aucune commande n'est lancée par l'état : celui-ci préfère se concentrer sur les bimoteurs LéO 451 ou Amiot 356


Bibliographie

1) _ Editions Larivière :
- Le Fanatique de L'Aviation : N°342

 


Album Photos

 


Plan 3 vues

Site in French
 
Site in English