L'aviation de Transport militaire, réduite à sa plus simple expression en temps de paix, se renforce à la déclaration de la Guerre par la réquisition de matériel civil. Des appareils de tous types sont donc affectés aux différentes unités de Transport afin de remplir les nombreuses missions qui leurs sont confiées.

On trouve notamment des Potez 62 ou Wibaut 282/283T dans les SAT (Sections Aériennes de Transport). Ceux-ci, "prétés" par Air France, serviront à assurer notamment le transport de personnel et de matériel entre les différents terrains.

On peut citer également les SAL (Sections d'avions Légers), qui seront utilisés pour les différentes liaisons. Dans ces unités, sont regroupés de nombreux appareils récupérés dans les Aéro-clubs : Caudron Simoun , Aiglon ou Phalène , Potez 585 , Salmson D6 Cri-Cri , Potez 43 ,...

Il existe également des SAS (Sections d'Avions Sanitaires) équipées d'appareils conçus pour cette tache tel que le Bloch MB81, où là encore, des appareils civils réquisitionnés : Caudron Simoun, Frégate ou Pélican, Farman F192 ou Potez 43.

Et enfin, les appareils de plus grande taille tels que les Dewoitine D338 , Farman NC223 ou Bloch MB160 rejoignent les SALC (Sections d'Avions Long-Courrier)

Dans une autre spécialité bien spécifique, on trouve les GIAT (Groupe d'Infanterie de l'Air). Les deux unités de parachutistes sont équipées de Potez 650 ou de Farman F224 pour assurer le transport ou le larguage. Ces unités dont l'état-major ne sait que faire, n'interviendront pas directement dans les combats.

 

 

 

 

 

 

 

 
Site in French
 
Site in English