Modèle
N° de série
Immat.
Site en Français
Historique des appareils
Site in English
AMIOT 143 M
Amiot 143 M
5
E-164
Affecté au GMI 9 (Groupe des Moyens d'Instruction) le 6 Janvier 1937, puis au GB II/38
Amiot 143 M
29
E-188
Affecté au GMI 9 (Groupe des Moyens d'Instruction). Affecté au GB II/38 en 1939
Amiot 143 M
39
E-198
Affecté au GB II/38. L'appareil est détruit le 30 Mai 1940 lors d'une collision au sol avec l'Amiot 143 n° 103.
Amiot 143 M
57
E-279
Affecté au GB II/38. Le 14Mai 1940, au retour de la misson de bombardement qui décima les Amiot 143 Français, l'appareil, endommagé, est contraint de se poser à Mourmelon et heurte les arbre à l'atterrissage.
Amiot 143 M
66
E-288
Affecté au GB II/38. Fin 1939, l"appareil est envoyé à Metz pour réparation
Amiot 143 M
78
E-301
Affecté au GB II/35, 3ieme Escadrillle. Présent à Pontarlier en Décembre 1939. Les Amiot 143 du GB II/35 seront transférés en 1940 aux GB I/38 et GB II/38 lorsque le Groupe sera rattaché à l'Aviation d'Assaut et deviendra le GBA II/35. L'appareil s'écrase près de Genouilly le 30 Mai 1940 au retour d'une mission de bombardement. Son pilote, le Lieutenant HAMEL, le pose en campagne. L'épave sera ferraillé après l'Armistice.
Amiot 143 M
86
E-310
Affecté à la 4ieme Escadrille du GB II/38, unité basée à Troyes-Barberey en Mai 1940 - Cet appreil est celui du commandant du groupe. L'appareil sera accidenté le 27 Mai 1938 dans la région de Chaumont-Semoutiers (52).
Amiot 143 M
103
E-330
Affecté au GB II/38. L'appareil est détruit le 30 Mai 1940 lors d'une collision au sol avec l'Amiot 143 n° 39.
Amiot 143 M
113
E-340
Affecté au GB II/38. Pris dans un orage, l'appareil sera abandonné en campagne dans la nuit du 10 Juin 1940. Récupéré par les Allemands, il sera féraillé.
Amiot 143 M
125
E-384
Affecté à la 4ieme Escadrille du GB II/38, unité basée à Sétif (Algérie) en 1939 - Cet avion fut victime d'un accident le 12 Juillet 1938
Amiot 143 M
136
E-412
Affecté au GB II/38. Suite à une panne moteur, il s'écrase le 16 Mai 1940. Le Capitaine DESTANNES (Chef de Bord) et le Lieutenant VIAL (Navigateur) sont tués, l'Adjudant-Chef LECLERC (Radio) est blessé. Le Sous-Lieutenant PONS (Pilote) et le Sergent-Chef BAUER (Mitrailleur) sont indemnes

 

Appareils affectés au GB II/38